Sign in
Download Opera News App

 

 

24 heures après l'attaque du camp de N'Dotré, JA fait une révélation surprenante sur les assaillants

24 heures après l'attaque du camp de N' Dotré, JA fait une révélation surprenante sur les assaillants 

Encore des coups de canons, des blessés et des morts en Côte d'Ivoire. 

Dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021, une base militaire ivoirienne situé à N'Dotré a été attaquée par des individus armés. 

Des informations indiquent sur la foi des documents retrouvés sur un des assaillants, que ceux-ci étaient d'origine libérienne. 

24 heures après l'attaque qui a fait trois assaillants tués, des révélations sur les assaillants continuent de tomber. 

Selon Jeune Afrique, il ne s'agit pas d'une attaque terroriste .

À en croire le journal, les premiers indices des enquêteurs, recueillis après l'interrogation d'un des assaillants qui a été arrêté , confirment que ceux-ci sont des anciens miliciens recrutés pour tenter de déstabiliser les forces de sécurité et la Côte d'Ivoire. 

Toujours selon le journal, les services de renseignements libériens avaient déjà alerté leurs homologues ivoiriens à propos de ces menaces. 

Selon les informations, " les services de l'ambassade de Côte d'Ivoire au Libéria avaient informé en mars dernier les autorités ivoiriennes sur une série d'événements qui pourraient avoir de potentielles répercussions dans le pays, notamment des évasions dans la prison centrale de Happer, située dans le comté du Maryland, proche de Tabou" , a révélé Jeune Afrique . 

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires