Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) poursuivent l'opération Kélétigui dans les zones Centre et Sud

Dans un communiqué signé du directeur de l’information et des relations publiques des armées Colonel Soulymane DEMBELE et datant du 25 janvier 2022, l’état majors général des armées du Mali a informé l’opinion des actions entreprises par l’armée Malienne.

En effet, selon le communiqué les forces Armées Maliennes ( FAMa) poursuivent leur dynamique offensive de recherche et de destruction de terroristes et leurs sanctuaires dans le cadre du Plan Maliko et de l’opération Kélétugui. Cette dynamique continue pour consolider les acquis opérationnels face à des terroristes de plus en plus fébriles, en débandade adoptant désormais l’évitement et se muant dans la population comme mode d’action avec des capacités de nuisance reposant désormais sur la pose des engins explosifs improvisés, le sabotage des réseaux GSM et les tirs indirects.

Le communiqué stipule que les activités de routine de sécurisation des foires, des escortes, des relèves, des patrouilles de sécurisation des personnes et des biens, l’intensification de la recherche du renseignement et les aéroterrestres particulièrement en zones centre et sud se sont poursuivies du 17 janvier au 22 janvier 2022.

Dans la région de sikasso, Bougoumie et Koutiala en passant dans la région de Ségou et Mopti , il a eu la destruction à l’artillerie des basses terroristes, la neutralisation des terroristes et la destruction des sites de fabrication d’engins explosifs improvisés.

L’Etat major Général des Armées rassure l’opinion que les FAMa s’adapteront à ce mode d’action et continueront la dynamique offensive avec la surveillance, la poursuite et la neutralisation des terroriste dans leurs sanctuaires et leurs interpellations dans les zones urbaines.

Rappelons que Assimi Goïta Colonel, il a été le président du Comité national pour le salut du peuple du 19 août 2020 au 18 janvier 2021 et chef de l'État du Mali du 24 août au 25 septembre 2020, à la suite d'un coup d'État, puis vice-président de la Transition depuis le 25 septembre 2020. Étant demeuré l'homme fort du pays, il reprend officiellement la tête du Mali en mai 2021, à la suite d'un nouveau putsch. A Bamako, le colonel Assimi Goïta a mis en avant la déliquescence du régime en place pour justifier le renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Armées Maliennes FAMa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires