Sign in
Download Opera News App

 

 

Un véhicule de l'armée a sauté sur un engin explosif : découvrez le bilan et d'autres détails


Le samedi 12 juin 2021, aux environs de 19 heures, une patrouille de reconnaissance des Forces Armées de Côte d'Ivoire a été l'objet d'une attaque complexe, sur l'axe Tehini-Togolokaye, une localité frontalière du Burkina-Faso. Il s'agit d'une embuscade avec usage d'engin explosif improvisé au contact duquel un des véhicules a sauté. La riposte du détachement a permis de sécuriser la zone et de porter secours aux blessés.


Le bilan fait état de trois (03) morts et quatre (04) blessés. Ces derniers ont été évacués et pris en charge selon l'Etat-Major Général des armées qui a produit un communiqué à ce jour dimanche 13 juin 2021.


Cette attaque intervient deux (02) jours après une autre dans cette même localité, précisément à Togbo. L'attaque d'hier constitue la quatrième (4ème) attaque dans cette zone frontalière entre la Côte d'Ivoire et Burkina-Faso en moins de trois (03) mois. Ce qui signifie que la menace djihadiste est devenue réalité pour la Côte d'Ivoire. L'État ivoirien doit prendre ses responsabilités en prenant au sérieux cette menace djihadiste.




OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires