Sign in
Download Opera News App

 

 

Représailles contre les Nigériens en CI: L'ambiance qui règne au Niger. Un Ivoirien sur place raconte

Photo/ La communauté nigérienne a été prise à partie hier mercredi suite à la publication d'une vidéo

La situation était très tendue hier mercredi 19 mai à Abidjan. Plusieurs groupes de jeunes s'en sont pris à la communauté nigérienne suite à la publication d'une vidéo qui présentaient un groupe de jeunes subissant des sévices corporelles de la part d'autres personnes. Ces jeunes regroupés en un endroit étaient bastionnés par des hommes armés qui parlent la langue Haoussa. 

En effet, il a fallu la diffusion de cette vidéo pour que de Jeunes descendent dans les rues d'Abidjan pour mener des représailles contre la Communauté haoussa du Niger vivant en Côte d'Ivoire. Ils les accusent d'être les bourreaux des migrants ivoiriens. Dans les commentaires accompagnant cette vidéo, il a été dit que ce sont des Ivoiriens qui subissent ces sévissent. D'où la colère des Ivoiriens qui ont décidé de se venger. Des représailles sanglantes ont été menées contre les ressortissants nigériens qui ont payé le lourd tribut. Alors qu'il n'en est rien. 

Selon les médias d'État ivoirien et bien d'autres sources concordantes, cette vidéo serait une fake news. Il s'agit, selon les autorités ivoiriennes d'une scène qui se serait déroulée il y a longtemps au Nigeria, où l'armée nigériane avait arrêté des Djihadistes qu'elle bastonnait pour recueillir des informations. Cette information nous a été confirmée ce jour par un confrère ivoirien qui vit au Niger depuis plus de 20 ans. Il est homme de média. On lui prête les initiales S.M.A pour avoir gardé l'anonymat pour une raison de sécurité. S.M.A est animateur sur une radio de la place à Niamey. Joint ce jour pour savoir l'ambiance qui règne dans la capitale nigérienne suite aux malheureux événements d'hier, voici sa réponse :

" C'est ce mercredi matin que la population a appris le sort qui est réservé à leurs compatriotes en Côte d'ivoire. Pour l'instant, tout est calme ici mais quelques commentaires se font déjà sur les réseaux sociaux. Ils ne sont pas contents et accusent cette dame qui a fait cette vidéo. Aussi , d'aucuns disent que cette haine animait certains Ivoiriens et il a fallu ça pour se prononcer dans la violence" a confié notre source sur place.

En effet, une source confirmait avant l'éclatement de ces violences que des autorités ivoiriennes avaient été prévenues de ce que quelque chose de grave contre les Haoussa se préparait à Abobo, commune où ont éclaté hier mercredi ces violences, mais aucune attention n'avait été prêtée à cette alerte. Et le pire est arrivé, faisant plusieurs blessés graves et de nombreux dégâts matériels.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

abidjan niger

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires