Sign in
Download Opera News App

 

 

Trois pays Touchés par un coup d'État en moins d'un an, l'Afrique de l'Ouest va mal

Ce dimanche 23 janvier, l'on a appris l'arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré au Burkina Faso. Si le coup d'État au Burkina Faso est confirmé, le pays des hommes intègres sera le troisième pays de l'Afrique de l'Ouest touché par un pustch militaire en moins d'un an après le Mali et la Guinée. Entre non respect de la Constitution et crise sécuritaire, l'Afrique de l'Ouest va plus que jamais très mal.


Les raisons qui ont poussé le soulèvement au Burkina s'expliquent surtout par la crise sécuritaire qui touche le Pays depuis 2015, marquée la violence djihadistes. Les attaques terroristes d'Inata en novembre dernier où sont morts une cinquantaine de gendarmes ont certainement été un tournant.

Au Mali voisin, les mutins ont évoqué la situation sécuritaire pour renverser l'ex président Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020. En mai 2021, à la suite de désaccord au sein des autorités de transition, un autre pustch à vu s'installer le Colonel Assimi Goita au pouvoir. Il faut dire que depuis la chute du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le Nord du Mali est devenu le lieu d'une instabilité grandissante marquée par la menace terroriste. Malgré le déploiement de l'armée française, la violence jihadiste n'a jamais réussi à être enrayé en 10 ans.

En Guinée, la situation est tout autre. C'est le nom respect de la Constitution marquée par un changement de constitutionnel qui a permis a l'ex président Condé de briguer un troisième mandat qui ont poussé les militaires à perpétrer un putsch le 5 septembre 2021. Le nouvel homme fort du pays, le colonel Mamadi Doumbouya a promis de rendre le pouvoir, mais va-t-il tenir parole ?

Avec tous ces pustch à n'en point finir, l'Afrique de l'Ouest semble très malade. Dans ces conditions, il incombe à nos dirigeants de réfléchir à apporter des solutions sur les problèmes qui touchent la sous-région au risque de voir cette instabilité se poursuivre.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

burkina faso mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires