Sign in
Download Opera News App

 

 

Incursion de terroristes au nord: la République narguée, les djihadistes mettent Ouattara au défi...

La situation devient insaisissable. Plus d’un mois après les attaques de Kafolo et de Tehini en fin Mars, le spectre du djihadisme hante la Côte d’ivoire. 

Alors que l'on croyait la situation sous contrôle avec la relative accalmie observée depuis quelques semaines, l’incident sécuritaire survenu dans la soirée de ce Jeudi 06 Mai, est venu rappeler que danger plane, pis, qu'il s'amplifie. 

Jusqu’à présent, les djihadistes se contentaient de prendre pour cibles les positions des forces armées, mais l'incident qui s’est produit dans la soirée de ce Jeudi 06 Mai, est un signal fort envoyé aux autorités Ivoiriennes. 


En osant une incursion par dizaines dans une localité qui à deux reprises, a fait l’objet d’attaques, et qui est supposée être un rempart contre les bandes armées avec un déploiement tactique impressionnant des forces armées Ivoiriennes, les djihadistes veulent sans doute démontrer qu’ils sont présents sur le terrain et qu’ils tiennent la chandelle. Ils sont rentrés à Bole en grand nombre, ils en sont ressortis.

Cela se passe en Côte d’ivoire. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les djihadistes narguent la république. Comme au Burkina, au Mali, au Nigéria ou au Niger, les groupes islamistes étendent leurs tentacules, et emploient le même mode opératoire. 

Face à l’agression, les autorités en place devront faire montre de fermeté et surtout de lucidité, de sorte à ne pas ensevelir la réputation de stabilité de la Côte d’ivoire. Plus que jamais, le chef de l'état et son ministre de la défense, sont mis au pied du mur. Il faudra réagir vite pour éviter le naufrage.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

djihadisme djihadistes

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires