Sign in
Download Opera News App

 

 

Marcon charge le régime malien : ''un gouvernement illégitime issu de deux coups d'État''

Plus rien ne semble aller entre la France et le Mali. Après la sortie du premier ministre malien à la tribune des Nations-Unies, le président français a donné à son tour, une sévère réponse face aux accusations portées par ce dernier à propos du retrait de l'armée française dans le Sahel.

Ce Jeudi 30 Septembre sur la chaîne de radio RFI, citée par ''France 24'', le président français Emmanuel Macron a répondu vigoureusement au premier ministre malien, Choguel Maïga. Ce dernier avait traité ''d'abandon en plein vol'', la volonté de la France de réorganiser son armée dans le Sahel. Pour le président français, cette intervention du premier ministre malien à la tribune des Nations unies, est une ''honte''.

En effet, c'est une ''honte'' pour avoir minimisé les efforts des forces françaises dans l'opération "Barkhane''. Une ''honte'' aussi pour tous les soldats qui sont tombés au front pour sauvegarder l'intégrité territoriale du Mali. Selon le président Emmanuel Macron, si la France n'était pas intervenue dans le Sahel, le Mali serait à l'heure actuelle aux mains des terroristes, des ''djihadistes''.

Très remonté, le président français a indiqué sur cette chaîne de radio, que le gouvernement dirigé par le premier ministre, Choguel Maïga, était d'ailleurs illégitime, car issu de deux coups d'État. Selon Emmanuel Macron, la junte militaire devrait plutôt œuvrer à respecter le calendrier électoral et remettre le pouvoir aux civils comme prévu en février 2022. Toutefois, le président Macron a indiqué qu'il sera toujours aux côtés de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Des mots forts qui laissent transparaître la tension qui règne entre les deux pays. Il faut rappeler que le Mali a émis sa volonté de collaborer avec la société de sécurité Russe ''Wagner''. Depuis lors, sa relation avec la France a pris un sérieux coup. Paris voyant peut-être là, une ingratitude de Bamako.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

barkhane emmanuel macron france mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires