Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort d'Idriss Déby, Konaté Navigué craint pour la stabilité sécuritaire du Sahel

Le continent africain s’est réveillé ce mardi 20 avril 2021 avec une triste nouvelle suite au décès au combat d’Idriss Déby Itno ancien Président du Tchad, après trois ans au pouvoir.

Selon les informations relayées par les médias, le maréchal Idriss Déby a succombé finalement à ses blessures dans un hôpital à N’Djamena, la capitale tchadienne, alors qu’il vient fraichement d’être réélu Président du Tchad pour un 6e mandat avec 79.32% des voix du suffrage universel.

Spécialiste de la lutte anti-jhadiste dans le sahel grâce à une armée redoutable et expérimentée, sa mort fait craindre une montée des tensions aux frontières tchadiennes et de la sous-région.

Pour Konaté Navigué, ex-président de la jeunesse du Front Populaire Ivoirien (FPI) de Pascal Affi N’Guessan, qui s’est exprimé à ce sujet sur sa page officielle, la mort d’Idriss Deby augure des lendemains mouvementés avec les groupes jhihadistes.

« Il n'était pas un démocrate en interne, mais il était le stabilisateur, le pilier de la lutte contre le djihadisme dans la région. Après l'assassinat de Khadaffi et avec la mort ( au front) de DEBY, il faut craindre maintenant la montée fulgurante du terrorisme dans le sahel.», a déclaré l’ancien membre de la galaxie patriotique sous le régime de l’ex-chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo.

Rappelons que depuis quelques jours, des combats opposant l'armée régulière tchadienne aux rebelles a fait six morts chez les forces régaliennes contre près de trois cents morts du côté des rebelles.

Adam'a

Content created and supplied by: Adam'a (via Opera News )

Idriss Déby Konaté Navigué Président du Tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires