Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : voici pourquoi les terroristes s'acharnent sur Tehini

Des forces de l'ordre lors d'une intervention ( images d'archives)


Le 12 juin 2021, une attaque terroriste perpétrée à Tehini a causé la mort de trois éléments des forces de l'ordre. Moins d'une semaine après, une autre attaque a été perpétrée non loin de cette ville précisément à Tougbo causant la mort d'un autre soldat. 

A la suite de ces incidents, les terroristes ont tenté de séduire les populations du Bounkani en vue de les recruter et les enrôler dans leurs rangs. Mais pourquoi ces groupes terroristes ont jeté leur dévolu sur le Bounkani et particulièrement sur Tehini ? 

Selon Diarra Lancina, chercheur au centre de recherche stratégique de sécurité sahel Sahara, qui intervenait ce mardi matin (7 h) sur les ondes de la radio de la Paix,   à travers ces actions dans le Bounkani, ces terroristes veulent s'y implanter et créer la '' zone des trois Frontières '' entre la Côte d'Ivoire, le Mali et le Niger. 

Diarra Lancina a rappelé que ces groupes jihadistes issus du Burkina-Faso qui sévissent dans ces zones frontalières depuis 2019 ont déjà tenté de créer une '' zone des trois (3) frontières'' au Sahel entre le Burkina-Faso, le Mali et le Niger.

Leur objectif maintenant est de créer deux foyers embryonnaires entre ces pays pour mieux sevir. En Côte d'Ivoire, leurs actions dans le nord du pays sont favorisées par le parc de la comoé qui leur sert de zone de refuge, a fait remarquer l'expert. 

Dans ce pays, les forces de sécurité déployées sur l'ensemble du territoire national arrivent tant bien que mal à contenir ces groupes terroristes, les empêchant d'atteindre leur objectif.


A.A

Content created and supplied by: Ahoussiakajean (via Opera News )

Bounkani Côte d'Ivoire Tehini

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires