Sign in
Download Opera News App

 

 

Attaques au Nord: La plateforme EDS se dit "inquiète" et appelle "le gouvernement"

Attaques au Nord: La plateforme EDS se dit "inquiète" et appelle "le gouvernement à prendre toutes les dispositions utiles"

La plateforme politique EDS s'inquiète vivement de cette situation et invite le gouvernement Ivoirien à prendre toutes les dispositions utiles afin de mettre un terme à ces attaques à répétition qui endeuillent les familles depuis ces dernières années", indique la note signée du président de EDS George Armand Ouegnin.

Dans la nuit du 28 au 29 mars, deux positions des Forces Armées de Côte d'Ivoire(FACI) ont subies des attaques d'individus non encore identifiés dans les localités de Kafolo (Tingrela) et de Kolobougou (Tehini), dans le Nord de la Côte D’Ivoire.

Cette double attaque à causé neuf victimes soit "deux soldats tués et quatre autres blessés à Kafolo" puis "un gendarme décédé et un autre blessé à Kolobogou", selon un bilan provisoire l’état-major général des armées.

"En attendant le résultat des enquêtes pour connaître les auteurs de ces attaques et en tirer toutes les conséquences, la plateforme politique EDS, s'incline devant la mémoire des vaillants soldats tombés", poursuit la note.

Cette attaque à Kafolo qui a fait "deux morts" et quatre blessés dans les rangs des FACI est la deuxième du genre dans cette même localité en moins d’un an.

Edmond kouassi ( Eddydy)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Attaques EDS Kafolo Nord

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires