Sign in
Download Opera News App

 

 

Armée : hormis le terrorisme, voici les autres défis qui attendent les 10.000 futures recrues

La Côte d'Ivoire tout comme les autres pays de l'Afrique de l'ouest est confrontée à la montée galopante du terrorisme. En 2016, l'attaque perpétrée à Grand-Bassam a laissé un souvenir indélébile dans l'esprit du peuple ivoirien épris de justice, de liberté et de paix.

Après Grand-Bassam, le nord a été à plusieurs reprises pris à partie par ces mêmes ennemis et ceux-ci ont causé plusieurs autres morts de nos concitoyens.

C'est dans ce contexte que les autorités ivoiriennes ont décidé de renforcer l'effectif de nos braves soldats par un recrutement. Selon Sputnik news, un recrutement va concerner, en 2022 d'abord 3.000 jeunes ivoiriens âgés de 18 à 23 ans. Mais au total, ce sont 10.000 soldats qui sont appelés à rejoindre les rangs de l’armée ivoirienne jusqu’en 2024.

Mais à en croire le colonel Étienne Gnahé Otchelio, chef du Bureau information et presse des armées, ce n’est pas spécialement le contexte sécuritaire sous-régional lié au terrorisme qui justifie ce recrutement dans la mesure où, explique-t-il, d’autres menaces, multiformes, existent depuis toujours. "En mer, il y a des pêcheurs, chinois notamment, qui viennent illégalement pêcher dans nos eaux territoriales, sur terre on a des coupeurs de route, la criminalité transfrontalière... autant de défis à relever".

Des défis ô combien aussi importants pour le pays !

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires