Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi les terroristes tuent-ils leurs otages?

Le mardi 28 avril, l’on apprenait la triste nouvelle de l’exécution des trois otages étrangers enlevés la veille au Burkina Faso : deux journalistes Espagnols et un humanitaire Irlandais.


Si depuis quelques années, les prises d’otages sont malheureusement employées par les groupes terroristes pour extorquer de l’argent ou prétendre à des causes politico-religieuses, on peut s’interroger sur ce que gagnent ces terroristes à organiser des rapts, pour exécuter leurs otages quelque temps après.

Identité et objectifs des groupes terroristes

Il faut tout d’abord comprendre qu’en Afrique de l’ouest, sont présentes deux organisations terroristes rivales qui ont un but commun mais des stratégies différentes : Al-Qaida et Daech (également appelée Daesh ou « Etat Islamique»). Beaucoup d’autres groupes existent, mais sont plus ou moins proches de l’une ou l’autre de ces deux nébuleuses concurrentes.

Toutes les deux considèrent les Etats-Unis comme l’ennemi n°1, et toutes les deux souhaitent voir un islam radical régner dans le monde entier.

Mais Al-Qaïda est un mouvement transnational, en guerre contre les régimes arabes et contre la culture occidentale. Son but à terme est d’imposer sa vision de l’islam dans le monde entier pour en faire un califat.

Daesh quant à lui est un projet territorial : le « califat ». Conquérir un territoire, le transformer en pays terre d’islam (selon leurs standards) et l’agrandir au fur et à mesure pour couvrir le monde entier. Daesh est représenté en Afrique de l’ouest par Boko Haram qui lui a fait allégeance en 2015. Cette distinction faite, vous verrez qu’elle a son importance pour saisir les motifs des assassinats d’otages dans chaque cas.

Daesh : Propagande terroriste

Les prises d’otages ont donc des enjeux parfois différents selon l’identité de l’organisation cachée derrière. Daesh qui est la plus jeune dans le « business djihadiste » sera, par exemple, plus encline à enlever des personnes dans le seul but de les exécuter publiquement selon une mise en scène bien rodée, caméras 4K et effets de montage à l’appui.

Le but recherché avec ces coups d'éclats sanglants, est de créer un sentiment de peur et d’insécurité chez tous ceux qu’ils considèrent comme ennemis (définition même du terrorisme), mais surtout interdire tout accès d'étrangers au territoire de leur « califat ». En plus de cela, Daech veut attirer toute la jeune génération des radicalisés à rejoindre le modèle social incarné par ce territoire.


Daesh & Al-Qaida : Objectifs politiques ou financiers

Al-Qaeda en revanche s’est affaiblie financièrement depuis la traque et la mort de Ben Laden. Elle essaie de se renflouer financièrement afin de continuer son combat d’un idéal islamiste partout dans le monde.

Les enlèvements perpétrés par Al-Qaida, (tout comme certains de Daech, d’ailleurs) ont clairement pour objectif, soit de glaner de l’argent, soit de faire libérer des djihadistes emprisonnés. Les détentions d'otages sont très longues, les ravisseurs prenant le soin de nourrir et soigner leur future monnaie d’échange.

Mais tout cela peut se solder par des exécutions quand les ravisseurs s’aperçoivent qu’ils ne peuvent plus rien en espérer.  Les exigences de nature politique, comme ceux visant à faire modifier des lois françaises, ou à faire retirer des troupes d’un pays, sont en général peu réalistes et servent juste d’écran de fumée.

Pays d’origine des otages

Les exécutions d’otages sont plus fréquentes lorsque ces derniers viennent d’un pays qui prône l’inflexibilité : «On ne négocie pas avec des terroristes ». Il va s’en dire que si après vérification d’identité, un otage s’avère américain ou japonais, les chances d’un dénouement négocié sont grandement amoindries, voire inexistantes.

A en croire certains témoignages d’ex-otages dans les médias, ce type de situation est triste à la fois pour l’otage (qui sait que son pays ne négociera pas) et les ravisseurs (qui ne savent plus quoi faire de cet otage encombrant et non monétisable).

Panique ou vengeance

L’autre situation qui aboutit souvent à l’assassinat des otages est lorsque les terroristes s’aperçoivent qu’une opération militaire de libération est en cours et qu’ils pourraient perdre le combat. Pour infliger au moins quelque perte à l’adversaire, ils tuent lâchement les otages.

Sous réserve de nouvelles informations de la presse, il nous semble pour l’heure, que les trois travailleurs européens aient été assassinés par leurs ravisseurs dans une telle situation.

Alors, négocier ou pas, avec les terroristes?

Ces nombreux cas d’enlèvements et la façon dont ils se terminent soulèvent à nouveau le terrible dilemme des gouvernements : faut-il privilégier les actions militaires, en risquant de mettre en danger les jours des otages ?

C’est en tous cas la position officielle des Etats-Unis, et les supplications émouvantes des otages devant les caméras n’y font jamais rien. Plusieurs, comme James Foley ont été finalement exécutés (Syrie, 2014). Mais d’autres plus chanceux, comme Philip Walton ont pu être libérés par la force (Nigeria, 2020).

Faut-il au contraire, négocier secrètement la libération les otages, sachant cela donne plus de force aux groupes terroristes pour recommencer?

On se souvient qu’en octobre 2020, en échange de la libération de quatre otages (dont le nigérien Soumaïla Cissé et la française Sophie Pétronin), le groupe GSIM d’Iyad Ag Ghali avait perçu près de 10 millions d’euros, sans compter la libération immédiate de 204 djihadistes précédemment en prison.

Et vous, qu’en pensez vous ? Partagez-nous vos idées et arguments.

Sources :


https://css.ethz.ch/content/dam/ethz/special-interest/gess/cis/center-for-securities-studies/pdfs/CSS-Analysen-141-FR.pdf

https://www.jeuneafrique.com/1056215/politique/mali-dans-le-secret-des-negociations-qui-ont-permis-la-liberation-de-soumaila-cisse-et-sophie-petronin/

https://www.lepoint.fr/monde/otage-americain-au-pakistan-la-maison-blanche-ne-negociera-pas-07-05-2012-1459209_24.php

https://www.leparisien.fr/international/nigeria-l-otage-americain-a-ete-libere-par-les-forces-americaines-31-10-2020-8405906.php

Content created and supplied by: Coulix (via Opera News )

burkina faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires