Sign in
Download Opera News App

 

 

Campus antiterroriste : Une honte pour l'armée Ivoirienne, 61 ans après l'indépendance...

On s'en réjouit avec un sentiment de fierté largement exhibé sur les médias Ivoiriens. Installé à Jacqueville, à 60 Kms à l'ouest d'Abidjan, l'Académie Internationale de Lutte contre le terrorisme (AILCT) vient de voir sortir de terre, son premier campus d'entraînement antiterroriste destiné à la formation des forces spéciales des pays Africains francophones, évoluant dans le sillage de Paris. 

Principale alliée de ses ex colonies dans la lutte contre le terrorisme, l'initiative de ce centre de formation d'élite vient de la volonté de la France, de faire de la Côte d'Ivoire, un rempart contre le terrorisme dans le Golfe de Guinée. Au-delà de l'apport que pourrait constituer cette infrastructure dans la riposte antiterroriste, la création de ce centre de formation par l'état Français, met à nu l'incapacité des systèmes de défense des états Francophones de la région, et en particulier de la Côte d'Ivoire, à se prendre en charge dans la sécurisation de leurs frontières. 

Au coeur des politiques de défense de ses ex colonies, la France continue d'intervenir de manière directe pour encadrer l'organisation des armées de ses partenaires Africains. En dépit de la création du Conseil National de Sécurité (CNS) et des nombreuses initiatives déployées par les autorités Ivoiriennes pour améliorer l'opérationnalité des forces sur le terrain, l'implication de la France aux côtés des forces armées Ivoiriennes reste incontournable, tant en matière de renseignements que dans l'assistance directe et systématique aux forces sur les théâtres des opérations. 

Comment comprendre que plus de 60 ans après l'indépendance, l"armée Ivoirienne, avec autant d'officiers formés dans les meilleures académies Occidentale, la France soit encore amenée à faire de l'assistanat militaire? Des mécanismes devraient être élaborées de sorte à rendre l'armée Ivoirienne plus autonome, ce qui serait respectueux de l'indépendance que nos populations continuent de revendiquer.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

campus antiterroriste

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires