Sign in
Download Opera News App

 

 

Terrorisme : le Bénin veut retirer ses troupes du Mali

Le terrorisme est devenu un phénomène qui mine toute la région Ouest-africaine. Au départ concentrés au Sahel, les terroristes sévissent désormais dans tous les pays de l'ouest du continent et l'une des dernières cibles est le Bénin. Selon Mahamadou Sawadogo, un expert burkinabè sur la sécurité dans le Sahel qui est intervenu sur dw.com le 20 mai 2022, "depuis novembre à aujourd’hui, il y a eu trente attaques sanglantes et cela a fini par convaincre le Bénin qu'il faut renforcer sa sécurité à la frontière avec le Burkina Faso."

C'est dans ce contexte que le Bénin a annoncé qu’il allait retirer, d’ici novembre 2023, toutes ses forces militaires et de police engagées au sein de la mission militaire de l’Onu au Mali.

Ainsi, dans une lettre adressée au secrétariat général des Nations unies, le ministère béninois des Affaires étrangères explique que "ces derniers temps, le Bénin est confronté à une situation sécuritaire inquiétante du fait des actes de terrorisme orchestrés à ses frontières nord par des hommes armés non identifiés. Face à cette situation, il urgent que le Bénin déploie toutes les compétences humaines, matérielles et logistiques requises."

Cette demande de retrait des troupes béninoises adressée à l'ONU est interprétée par l'expert burkinabè cité en amont comme une stratégie visant à échapper aux attaques djihadistes conduites en représailles à cette présence du Bénin au Mali, une analyse bien cohérente.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires