Sign in
Download Opera News App

 

 

Enquête sur la déstabilisation dans le Sahel

le terrorisme en Afrique, les moyens d'actions et le financement

le Sahel, le bassin du lac Tchad, la corne de l'Afrique et le Mozambique sont aujourd'hui le théâtre de jeux de pouvoir entre plusieurs groupes terroristes.la porosité des frontières et l'étendue des territoires permettent aux groupes de se déplacer facilement, et l'absence de gouvernance de ces zones souvent délaissées par les autorités rend peu probable la résistance par les forces armées ou les civils, assurant aux groupes une victoire par la force. la grande pauvreté des populations, l'absence de perspective de la jeunesse et le manque d'infrastructures et de services offrent également un champ d'action pour certaines groupes Al-Qaïda, qui remplissent parfois les prérogatives régaliennes telles la mise en place d'école, l'accès à l'eau, la distribution de nourriture pour gagner les cœurs et les esprits et s'imposer en ralliant à leur cause les populations civiles.

Il demeure cependant difficile d'avoir une image claire de l'état de la menace terroriste en Afrique du fait du nombre de protagonistes.

Trafics d'armes et de stupéfiants comme source de financement.

Interpol et l'office des nations unies contre la drogue et le crime onudc ont lancé en décembre dernier l'opération kafo 2 . les agents ont contrôlé plus de 12 000 personnes, véhicules, conteneurs et marchandises dans les bases de données criminelles internationales et ont effectué des recherches sur le terrain afin de déterminer si les suspects utilisaient des documents de voyage volés, étant connus des services de police de l'un des 194 pays membres de Interpol ou voyageaient dans un véhicule volé. une opération qui a conduit à l'arrestation d'un certain nombre de terroristes présumés. les policiers ont saisi des armes à feu et toute une série de marchandises illicites telles que 50 armes à feu,40 593 bâtons de dynamite,28 cartons de détonateurs,1 473 kg de drogues,6 162 cartons de munitions, 60 000 litres de carburant de contrebande,2 263 boites de médicaments de contrebande. ce qui montre clairement l'utilisation de la contrebande comme une source de financement pour les groupes terroristes.

Mathias Zakam

Content created and supplied by: Zakam (via Opera News )

afrique mozambique sahel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires