Sign in
Download Opera News App

 

 

Des hommes armés débarquent et tuent 15 personnes dans une cérémonie de baptême au Burkina

Un groupe d'individus armés ont tués 15 personnes, l'après-midi du mardi 18 mai 2021, au Burkina Faso. Ce massacre a eu lieu lors d'une cérémonie de baptême, à Adjarara, une commune située dans le nord du pays. Selon l'agence Reuters qui a fourni l'information, l'identité du groupe d'assaillants n'est pas encore connue. 

Une autre attaque est survenue le même jour, cette fois dans l'est du pays, à Tialbonga. Au moins une personne a été tuée et deux autres grièvement blessées. L'attaque a été perpétrée a l'aide d'une bombe qui a explosé au passage d'un véhicule militaire. 

Ces incidents inquiètent les populations burkinabè qui sont confrontées depuis quelques années à une insécurité croissante. Le Burkina fait face, comme la plupart des pays du Sahel, à de multiples attaques islamistes, revendiquées par des groupes affiliés à Al Qaïda ou au groupe État islamique. Les forces françaises, l'ONU et les soldats du G5 Sahel, malgré les moyens engagés, peinent à éradiquer la menace terroriste qui persiste dans la région en faisant de nombreuses victimes. 

Le 3 mai 2021, au moins 30 personnes ont été tuées dans le village de Kodyel, dans la commune de Foutouri. Une attaque intervenue moins d'une semaine après l'assassinat de deux Espagnols et d'un Irlandais par des terroristes.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires