Côte d'Ivoire: enseignants arrêtés à Bonzi, voilà où ils se trouvent selon Gnagna Zadi

Published 3 days ago - 24237 views

Huit élèves maîtres issus du cafop de Yamoussoukro en stage à Bonzi, un village situé entre Yamoussoukro et Bouaflé, ont été arrêtés et transférés à un lieu inconnu. Leur arrestation qui s'est faite par des hommes encagoulés, a créé chez leurs collègues enseignants beaucoup de frayeur et d'inquiétude, surtout qu'ils ne savent pas leur destination. Selon monsieur Théodore Zadi Gnagnan, président de la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de côte d'Ivoire, ses enseignants se trouveraient au camp de gendarmerie d'agban, à Adjamé. Il demanderait leur mise en liberté.

Dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22 novembre 2020, des hommes encagoulés ont arrêté des élèves-maîtres à Bonzi, un village du district de Yamoussoukro. Selon des sources sécuritaires, leur arrestation fait suite aux nombreuses manifestations liées à la désobéissance civile et au boycott actif lancés par l'opposition ivoirienne dans cette zone du pays.

En effet, un gendarme du cortège du ministre du budget et du portefeuille de l'Etat avait été porté disparu, dans des conditions qui restent à élucider dans cette zone du village de Bonzi.

Dans le cadre des recherches afin de le retrouver, de nombreuses arrestations ont été effectuées dont celles des élèves-maîtres exerçant dans le village de Bonzi.

Leur arrestation qui ne s'est pas faite dans le respect des procédures en la matière, a provoqué beaucoup d'émoi parmi les villageois et surtout la colère chez leurs collègues enseignants. Ces derniers n'avaient pas de leur nouvelle.

Informé, le président de la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de côte d'Ivoire, monsieur Théodore Gnagna Zadi, a mené ses investigations. Il affirme sur sa page Facebook, que les concernés sont présentement détenus au camp de gendarmerie d'Agban situé dans la commune d'adjamé.

Selon lui, ils sont au nombre de huit(8) personnes et les a nommément citées. Pour lui, il s'agit d'un enlèvement, puisqu'aucune procédure d'arrestation n'a été respectée. C'est pourquoi il entend mener des actions avec les syndicats du primaire et les responsables locaux de sa plateforme, afin que ces élèves-maîtres soient libérés.

Il faut noter que le 1er novembre 2020, lendemain de l'élection présidentielle, le cortège du ministre Sanogo Moussa du budget et du portefeuille de l'Etat, comprenant des chauffeurs et des gendarmes qui rentraient à Abidjan, a été pris à partie à Zatta un village pas loin de Yamoussoukro par des personnes qui ont obstrué la voie principale avec des arbres. Tous les véhicules ont été calcinés et un gendarme a été porté disparu.

Aux dernières nouvelles, selon le procureur de la république Adou Richard, un corps calciné serait retrouvé enfoui dans la broussaille à quelques mètres des lieux où se sont déroulés les événements. Il aurait été identifié comme celui de l'adjudant Sanogo Seydou, qui avait été porté disparu le 1er novembre 2020.


Gnagnissan

Content created and supplied by: gnagnissan (via Opera News )

Tags:      

côte d'ivoire gnagna zadi yamoussoukro
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Identification - D'étonnants changements sur la nouvelle carte nationale d'identité (CNI)

2 hours ago

429 🔥

Identification - D'étonnants changements sur la nouvelle carte nationale d'identité (CNI)

Le Ministre offre 1000 kits scolaires aux élèves de Béoumi

3 hours ago

0 🔥

Le Ministre offre 1000 kits scolaires aux élèves de Béoumi

Perturbations des cours à Daoukro : les forces de l’ordre sollicitées pour une reprise sécurisée

4 hours ago

802 🔥

Perturbations des cours à Daoukro : les forces de l’ordre sollicitées  pour une reprise sécurisée

8 élèves-maîtres arrêtés à Bonzi, un syndicat menace d'entrer en grève le 30 novembre

4 hours ago

118 🔥

8 élèves-maîtres arrêtés à Bonzi, un syndicat menace d'entrer en grève le 30 novembre

Attecoubé: regardez ce qu'est devenue la rivière du Banco

4 hours ago

2526 🔥

Attecoubé: regardez ce qu'est devenue la rivière du Banco

Cafop 2020 : les résultats imminents

4 hours ago

451 🔥

Cafop 2020 : les résultats imminents

Éducation nationale / Parents et élèves envahissent enfin les centres d'inscription

5 hours ago

3752 🔥

Éducation nationale /  Parents et élèves envahissent enfin les centres d'inscription

Affaire instituteurs arrêtés : le syndicat des instituteurs menaçent d’entrer en grève

5 hours ago

222 🔥

Affaire instituteurs arrêtés : le syndicat des instituteurs menaçent d’entrer en grève

Enseignement primaire : le SG du SAEPCI, Jérôme Ourizalé, alerte sur une arnaque

5 hours ago

3421 🔥

Enseignement primaire : le SG du SAEPCI, Jérôme Ourizalé, alerte sur une arnaque

Découvrez l'enfant le plus intelligent au monde avec trois cerveaux

6 hours ago

3996 🔥

Découvrez l'enfant le plus intelligent au monde avec trois cerveaux

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires