Sign in
Download Opera News App

 

 

L'image qui enfonce le clou de la rupture définitive entre Bédié et le Rhdp

Les cadres et militants du RHDP espéraient-ils encore un revirement politique de dernière heure, ou du moins, rêvaient-ils encore d'un éventuel retour du président Henri Konan Bédié dans la maison des Houphouetistes conduits par Alassane Ouattara? La réponse est désormais connue. Et cette fois-ci, elle semble définitive que jamais.

Car la rencontre au sommet entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié que l'on redoutait a finalement eu lieu ce week-end à Daoukro. Le président du Pdci-Rda ne reviendra donc plus au RHDP. Il est passé définitivement à autre chose avec son jeune frère Laurent Gbagbo avec qui il entend dorénavant mener le combat pour la réconciliation des Ivoiriens.

Mais plus encore, les restes de l'Appel de Daoukro qui faisaient encore espérer bien de cadres et militants du parti au pouvoir ont été jetés ce dimanche 11 juillet à la rivière sous le pont Abla Pokou. En conviant hier donc son hôte, Laurent Gbagbo à une balade champêtre dans son immense domaine de Bédiékro, le Sphinx de Daoukro ne visait qu'à faire pâlir de jalousie, ses anciens alliés du Rhdp auxquels il n'a accordé auparavant pareil honneur.

L'image de Konan Bédié en compagnie de Laurent Gbagbo, tous deux débouts dans un véhicule décapotable, contemplant la nature verdoyante de Daoukro, est un tout symbole. Mieux, c'est un message politique codé. Et les professionnels du métier de la politique ont dû s'en rendre compte et pris par conséquent, bonne note. C'est dire que la mission voilée conduite le 4 juin dernier à Daoukro auprès du président Henri Konan Bédié par le premier ministre Patrick Achi, au nom d'Alassane Ouattara, est un échec retentissant.

Tout comme celle confiée à la Reine des Baoulé par le président du Sénat, Kouadio Ahoussou Jeannot. Comment vouloir se rapprocher du président Bédié et maintenir en captivité son directeur de cabinet, Narcisse N'dri Kouadio qui croupit depuis de longs mois à la Maca sans jugement, alors que tous les leaders politiques de l'opposition et des organisations de la société civile qui sont censés avoir donné des ordres du boycott de la présidentielle d'octobre 2020 jouissent tous de leur liberté ?

Pourquoi vouloir du retour du leader du Pdci-Rda au RHDP et poser dans le même temps un blocus autour de sa résidence, empêchant toutes entrées et sorties ? En attendant d'avoir les réponses à toutes ces interrogations et au-delà de la crise de confiance survenue en 2018 au lendemain de l'Appel de Daoukro, le président Bédié a décidé de passer à autre : le dialogue national inclusif. Tel est le nouveau projet porté par Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. En conclave ce dimanche à Daoukro, les deux anciens chefs d'État ivoiriens ont instamment invité le président Alassane Ouattara à s'inscrire dans cette voie pour la réconciliation et le retour de la paix en Côte d'Ivoire.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires