Opera News

Opera News App Download

Le licenciement de Mme O. B du Port Autonome d'Abidjan pour activité politique suscite des réactions

BemaAboubacarCoulibaly
2020-10-12 13:04:31

Lors de la marche sur la CEI, sa photo a fait le tour de la blogosphère ivoirienne. Cadre commerciale au Port Autonome d'Abidjan, dame L née O. B a été licenciée de son poste pour avoir participé à une activité politique. La toile ivoirienne s'enflamme.


Dans le cadre des protestations de l'opposition ivoirienne contre le processus électoral en cours en Côte d'Ivoire, une marche sur la commission électorale indépendante avait été organisée en Août par l'opposition pour exprimer leur mécontentement. Ce jour, une photo parmi les nombreux manifestants à fait le tour de la toile, suscitant de nombreux commentaires. Il s'agissait de la dénommée L née O. B, cadre commerciale au Port Autonome d'Abidjan. La participation de dame O.B à cette manifestation n'a pas été du goût de son employeur. Signée le 30 septembre 2020 par le directeur général du P.A.A, une note adressée à dame L née O. B l'informe de son licenciement de son poste de cadre commerciale. <<En violation cependant de votre contrat de travail, vous avez participé aux heures réglementaires de travail , à des manifestations politiques. De telles activités, en plus de contrevenir frontalement à vos activités professionnelles qui doivent demeurer apolitiques, desservent l'image de marque du Port Autonome d'Abidjan.>> indique la lettre qui précise par la suite l'impossibilité de poursuivre les relations de travail entre les deux parties. << Nous vous notifions en conséquence par la présente de votre licenciement du Port Autonome d'Abidjan pour faute lourde constituée par votre participation aux heures de travail, à des activités extra-professionnelles >> conclut la note.

Sur la blogosphère ivoirienne, chacun y va de son commentaire. Pour certains, sans toute fois apporter des éléments de preuves, la plupart des gens qui sont embauchés par des recommandations d'hommes politiques, prennent part régulièrement aux activités politiques sans être inquiétés. Pour d'autres qui se veulent plus cohérents et conséquents, sans permission, s'absenter pour une activité politique pourrait entraîner de lourdes conséquences comme un licenciement. Cependant, ceux ci ajoutent qu'un avertissement aurait suffit et en cas de récidive, le licenciement aurait pu suivre. Pour un autre groupe, qui se veut réservé, si la dame estime être abusivement licenciée, elle pourra saisir le bureau du travail ou encore un avocat pour espérer avoir une réparation.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires

VOUS AIMEREZ