Sign in
Download Opera News App

 

 

Échecs amoureux : les causes

Lorsque les relations amoureuses humaines échouent (les relations n'échouent jamais vraiment, sauf au sens strictement humain qu'elles n'ont pas produit ce que tu voulais), c'est parce qu'on y était entré pour la mauvaise raison.

(« Mauvaise », bien entendu, est un terme relatif, voulant dire ce qui se mesure à ce qui est « bon », peu importe ce que c’est ! Il serait plus précis, dans votre langage, de dire que « les relations échouent – changent – plus souvent lorsqu'on y entre pour des raisons qui ne sont pas pleinement bénéfiques ou propices à leur survie ».) La plupart des gens entrent dans une relation en ayant à l'esprit ce qu'ils peuvent en tirer, plutôt que ce qu'ils peuvent y apporter. Le but d'une relation est de décider quelle part de vous-même vous aimeriez voir « apparaître », et non quelle part de quelqu'un d'autre vous pouvez vous accaparer et retenir. Les relations (comme toute la vie) ne peuvent avoir qu'un but : être et décider Qui Tu Es Vraiment.

Il est très romantique de dire que tu n'étais « rien » avant l'arrivée de cet être extraordinaire, mais ce n'est pas vrai. En outre, cela impose à cet être une pression incroyable pour qu'il soit toutes sortes de choses qu'il n'est pas. Ne voulant pas te « décevoir », l'autre fait de grands efforts pour être et faire tout cela, jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Il ne peut plus compléter l'image que tu te fais de lui. II ne peut plus remplir les rôles auxquels il a été assigné. Le ressentiment monte. La colère suit.

Finalement, afin de se sauver (et de sauver la relation), cet être extraordinaire se met à reprendre son moi véritable et agit davantage en fonction de Qui il est Vraiment. C'est vers ce moment que tu dis qu'il a « vraiment changé ».

II est très romantique de dire que, maintenant que ton être extraordinaire est entré dans ta vie, tu te sens complet. Mais le but de la relation n'est pas d'avoir quelqu'un d'autre qui pourrait te compléter, mais d'avoir quelqu'un d'autre avec qui tu pourrais partager ta complétude. Voici le paradoxe de toutes les relations humaines : tu n'as besoin de personne en particulier pour vraiment faire l'expérience de Qui Tu Es, et... sans quelqu'un d'autre, tu n'es rien. C'est à la fois le mystère et la merveille, la frustration et la joie de l'expérience humaine. Cela exige une compréhension profonde et une volonté totale de vivre d'une façon sensée au sein de ce paradoxe.

 

 

Content created and supplied by: SagedeSage (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires