Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Affi N'guessan doit présenter son programme de société que de s'en prendre à Gbagbo

Que veut Affi N’guessan au juste ? Est-il capable de proposer mieux et crédible à ses frères et sœurs ivoiriens ? Pourquoi vouloir tout le temps s’incruster dans le parcours quotidien de Gbagbo Laurent ?

Est-il nécessaire qu'Affi N'guessan réagisse à chaque sortie du président Gbagbo ?

"De loin, j’observais sans mot dire, mais, il faut que les communicateurs et autres conseillers de Affi N’guessan essaient de lui donner des conseils. Il a entre ses mains un grand appareil politique qui, bien utilisé peut permettre de jouer un rôle capital pour la Côte d’Ivoire. Mais, s’il doit attendre de réagir à tous les mouvements de son ancien "papa", qu’il jette ce FPI et le suive", dixit un observateur de la politique ivoirienne.

Affi N’guessan oublie que Gbagbo Laurent n’a plus non seulement son temps, encore celui des autres. Il bat ses cartes pour son nouveau parti politique. Qu’il échoue et qu’il réussisse, que lui importe à lui Affi N’guessan ? Répliquer tout le temps aux sorties de Gbagbo n’est pas un programme de société ou un combat pour se positionner comme un leader politique.

S’il maintient que l’appareil de Gbagbo n’ira pas loin, qu’est-ce qui prouve aussi que son FPI ira loin, puisqu’il ne propose rien de particulier aux ivoiriens et aux amis de la Côte d’Ivoire ? Affi N’guessan qu’est-ce que vous avez à proposer aux ivoiriens, si toutefois vous parvenez au pouvoir ? Telle est la question sur laquelle monsieur Affi N'guessan et son équipe devrait se concentrer.

Aujourd’hui, on assiste à la cherté de la vie; l’école ivoirienne qui est au centre de toutes les préoccupations de madame Mariatou Koné, qu’est-ce qu’il en pense ? L’indiscipline des chauffeurs, autant de sujets brûlants que de tout le temps se branler sur le quotidien d’un ancien allié. 

Dans sa région du Moronou, le RHDP a des jeunes cadres élus qui convoitent son fauteuil de président du conseil régional. Le renforcement du FPI dans toutes les contrées, s’il pense que cela n’est pas suffisant que la vie de Gbagbo, il s’éloigne de ses préoccupations. Tous ne sont pas pro-Gbagbo, alors les ivoiriens veulent entendre d’autres sons de cloche que des guerres de clochés.

Que de vouloir lapider Gbagbo Laurent, que de vouloir appeler des cadres du FPI à le rejoindre, qu’est-ce qu’il met dans son FPI pour attirer les "abeilles politiques ivoiriennes" ? Tantôt, c’est madame Simone Gbagbo qu’il veut appâter de le rejoindre et qui ne lui donne aucun signal vert, tantôt c’est le parcours quotidien de Gbagbo qui le dérange; qu’il arrête et s’adresse à ses compatriotes par rapport à leurs difficultés, ce qu’il leur propose et il recevra autant de sympathisants et de ralliements.

Ou, n'a-t-il rien à offrir comme programme crédible ? Alors en ce moment précis, qu’il abdique et taise ces refrains qui donnent le contraire de son espérance. Il ne faut pas qu’il donne l’impression d’un incompétent, un complaisant qui fait des phares à tout le monde sans rien de crédible à leur offrir.

Gbagbo est parti, qu’est-ce que lui Affi est capable de proposer à ses compatriotes si toutefois, il parvenait au pouvoir ? A cette allure, il s’humilie et perd tout crédit.

                                     Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires