Sign in
Download Opera News App

 

 

Menaces terroristes en Côte d’Ivoire / Un responsable Burkinabè : "Nos parents sont en train de venir"

Les nouvelles en provenance de certaines parties du nord de la Côte d’Ivoire, ne sont pas très rassurantes. Depuis quelques mois, des groupuscules djihadistes semblent avoir réussi à s’infiltrer en profondeur dans les régions du Bounkani, des Savanes et du Bafing notamment, où règne un véritable climat d’insécurité.

 

A cela, il faut ajouter l’afflux de réfugiés Burkinabè fuyant l’expansion djihadiste pour se replier dans le septentrion Ivoirien. A Abidjan, la communauté Burkinabè s’en sent inquiète comme l’indiquait Sia Koudougou, président de la Fédération des Associations Burkinabè de Côte d’Ivoire (FEDABCI), lors d’un entretien ce Dimanche 17 Octobre avec la rédaction de Netafrique.net.

 

Directement touché par le drame sécuritaire qui ébranle son pays, et qui risque de rejaillir sur lui, il s’alarme : ‘’Ma famille est au Burkina. Si ça ne va pas, ils vont venir me trouver ici…’’. Dans ce cas, précise-t-il, il n’est pas le seul. Au sein de l’organisation, beaucoup craignent de devoir faire face à ce drame, d’autant plus que ce qu’ils savent déjà de l’arrivée sur le sol Ivoirien de réfugiés Burkinabè, n’est guère fait pour les rassurer. ‘’Nous qui sommes venus nous chercher ici, nos parents sont en train de venir ici. C’est dommage’’, constate-t-il amer.

 

‘’La Côte est menacée’’, note Sia Koudougou avec tristesse. Mais, son plus grand regret, c’est le fait d’avoir l’impression que la diaspora Burkinabè soit ignorée dans ses prises de position par les autorités en place à Ouagadougou.

Le souhait de la FEDABCI à l’heure actuelle, selon lui, est de voir le pouvoir du MPP créer les conditions d’une véritable réconciliation nationale, en permettant aux différents acteurs politiques et militaires, même ceux qui sont en exil, de s’impliquer dans la résistance contre l’ogre terroriste qui étouffe le pays depuis plus de 5 ans.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires