Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique : Aboudramane Sangaré, le compagnon fidèle de Laurent Gbagbo

Le président Laurent Gbagbo ne cesse de pleurer son frère, son ami de tous les temps, Aboudramane Sangaré, décédé lorsqu'il était encore en détention à la cour pénale internationale (CPI). Aboudramane Sangaré était comme un frère pour le président Laurent Gbagbo. Lorsqu'il avait perdu sa mère, il a demandé à ce grand homme qu'il considère comme son frère d'organiser les obsèques. Sans réserve ni hésitation, il s'est bataillé pour que la mère du président Laurent Gbagbo soit inhumée dans les meilleurs conditions possibles.

Parmi les amis du président Laurent Gbagbo dans la politique, Aboudramane Sangaré est considéré comme le plus fidèle, dans la mesure où il était surnommé "le gardien du temple". Avant l'obtention du multipartisme, Aboudramane Sangaré avait soutenu le président Laurent Gbagbo et son épouse Simone Ehivet dans la lutte politique. Dans les années 90, Aboudramane Sangaré fut arrêté au même moment que le président Laurent Gbagbo, par le président Félix Houphouët Boigny, pour être interrogé sur les réunions politiques qu'ils organisaient.

Aboudramane Sangaré était comme un consultant pour le président Laurent Gbagbo. En 2000, après avoir gagné les élections présidentielles, il a demandé à Aboudramane Sangaré d'être le premier ministre de la République de Côte d'Ivoire, mais Aboudramane Sangaré a refusé et il a proposé Afi N'GUESSAN Pascal comme le premier ministre du pays.

En dehors de la politique , Aboudramane Sangaré est considéré comme un frère pour le président Laurent Gbagbo. Il demeure et il restera dans la mémoire de l'homme, la douleur est grande et intense pour le président Laurent Gbagbo. Il ne pourra pas combler le vide que Aboudramane Sangaré a laissé dans son cœur.

Content created and supplied by: DroneAKG (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires