Sign in
Download Opera News App

 

 

Polygamie : l'Archevêque Kodja fait une démonstration magistrale sur ce que dit la Bible

Archives

En Côte d’Ivoire, une proposition de loi permettant aux hommes de prendre plusieurs épouses suscite la controverse. Tentative d’asservissement des femmes ou initiative destinée à mieux protéger leurs droits ? Les arguments fusent. La polémique aussi enfle au fil des jours. La polygamie est-elle biblique ? Dieu a-t-il institué la polygamie ? La polygamie existe t-elle dans la Bible ? L'archevêque Kodja a tenté de répondre à ces questions dans sa rubrique hebdomadaire dénommée « QR », (questions réponses, Ndlr) tenue ce mardi 19 juillet 2022, au siège des Églises Mission Évangélique Grâce de Vie (MEG-VIE). Avec pour thème « Un chrétien peut-il être polygame ? », dont le livre de référence était Genèse 2, versets 18 à 24, la conférence de l'homme de Dieu a tourné autour de plusieurs de démonstrations sur ce que dit « le livre de vie » à ce sujet.

« Le concept du mariage est que la femme sorte de la côte de l'homme et non des côtes », a-t-il défini d'entrée. À en croire l'homme de Dieu, la bigamie est venu d'un descendant de Caïn (représentant le mal car rejeté de Dieu) qui s'appelle Lémec. « Avoir deux femmes est venu d'un concept maléfique », a-t-il renchéri. Puis de s'appuyer sur plusieurs cas de prétendus polygamie dans la Bible. Premier cas : l'histoire d'Abram, Saraï et Agar. L'archevêque a expliqué que le choix d'Abram d'aller avec sa servante était uniquement une erreur humaine provoquée par Saraï qui s'est montrée impatiente quant à la volonté de Dieu : « (...) La deuxième femme d'Abram ne venait ni d'Abram, ni de Dieu. La preuve, lorsque Saraï décède, Abram se remarie avec Ketoura parce qu'il est veuf. Donc ça veut dire qu'il avait une seule femme. Lorsque Agar est chassée, Abraham ne reprend pas une deuxième femme. Ce qui signifie que ce n'était pas dans son esprit. C'est parce que la femme lui a demandé. Donc quand il perd sa femme, il prend une autre. Ce qui est normal. On est marié jusqu'à ce que la mort nous sépare ».

Au sujet du verset polémique ou encore ce qui serait le verset “favori” des polygames, exode 21 verset 7, le leader de la MEG-VIE a expliqué ceci : « Ce que je veux dire, c'est qu'ici, il s'agit de femmes esclaves. On achète pas une femme. À notre ère, personne ne vend son enfant. On parle plutôt de dot. On ne vend pas son enfant. Donc on ne peut pas prendre plusieurs femmes. À l'époque, il s'agissait de femmes esclaves donc ça ne peut être d'actualité puisqu'il n'y a plus de femmes esclaves donc ce verset est nul et de nul effet. Je prends un exemple. Avant c'est outrageant d'avoir une femme qui n'est pas vierge mais avec la grâce, on ne tient plus compte de cela. Un autre exemple : avant, une femme qui était dans sa mauvaise période ne pouvait pas avoir accès au temple. Aujourd'hui, à l'ère de la grâce, elle a accès au temple tout simplement parce que nous sommes sanctifiés. Étant sanctifié, ce qui nous touche est sanctifié ».

Quant à la fameuse histoire de Salomon, ainsi que celle de David, l'archevêque Kodja explique : « Salomon a eu 1000 femmes. Ce que je constate, c'est que, hormis les rois, ceux qui avaient plusieurs femmes étaient bigames. Ils n'étaient pas polygames. Quand vous prenez Anne et Penina, elles étaient deux. (...) Dieu a permis cela mais ce n'est pas sa volonté. Dieu permet parce que l'homme a le libre arbitre. La permission de Dieu n'est pas sa volonté. Pourquoi Salomon a eu 1000 femmes ? Parce que le peuple d'Israël s'est levé pour aller voir Samuel pour lui dire qu'il voulait un roi comme les autres rois du monde. Quand Dieu parle à Samuel, il lui dit “ce n'est pas toi qu'ils ont rejeté. C'est moi qu'ils ont rejeté”. Or à l'époque, leur roi était Dieu. C'est après cela que Dieu va choisir un roi avec des critères humains (Saül). Le peuple qui voulait un roi selon les critères humains, va calquer sa royauté sur les autres royaumes. Étant donné qu'ils ont plusieurs femmes, Saül aura plusieurs femmes. Dieu a permis. David a eu plusieurs femmes, Dieu a permis parce que c'était comme une jurisprudence. Au tour de Salomon, il avait droit à plusieurs femmes. Sauf que Dieu lui exige de ne pas aller avec des femmes étrangères. Salomon n'a pas écouté et on sait tous ce qui lui est arrivé. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Israël n'est plus un royaume ».

Selon l'archevêque Kodja, Abraham, Jacob, Isaac sont les seules personnes dans la Bible qui ont eu deux femmes avec un bon sens. Prenant pour base, le livre Malachie 2, versets 13 à 16, l'archevêque développe : « Jacob a eu d'abord Léa après avoir travaillé 7 ans. Il va avec Léa. Elle n'est plus vierge et il découvre que ce n'est celle qu'il voulait. Mais il est déjà allé avec elle, il ne peut pas la laisser. Dans la tradition à cette époque, la grande sœur se mariait d'abord. Donc il travaille encore 7 ans pour avoir Rachel. Son acte est justifié. Pourquoi ? Jacob devait fonder la postérité de l'Éternel. C'est le seul mariage bigame que Dieu trouve avoir un bon sens », a-t-il expliqué. Avant d'ajouter : « Si on regarde bien, ce verset parle d'Abraham, mais en même temps, quand on parle de postérité, à la fin de la postérité, c'est Jacob. Pourquoi ? Parce que Abraham est celui avec qui Dieu a fait alliance. Abraham est la personne à qui Dieu a promis la postérité. Maintenant la promesse faite, c'est Isaac. L'héritier de la promesse, c'est Jacob. Abraham reçoit la promesse. Il engendre la promesse qui naît, qui est Isaac. (...) Quand on dit le Dieu d'Abraham, Isaac et de Jacob, c'est la même promesse. Quand on dit un seul l'a fait, Dieu considère Abraham, Isaac et Jacob comme une seule personne. Parce que ce que Jacob a fait, Abram ne l'a pas fait à cause du temps, de l'âge. La postérité de Jacob revient à Abraham mais le temps a fait que Abraham n'a pas pu. Isaac également. Isaac lui-même qui est l'enfant de la promesse n'a eu que deux enfants. Mais avant de mourir, il transmet, il bénit. Voici pourquoi Jacob va s'appeler Israël. La postérité de Dieu, son nom, c'est Israël. Maintenant, c'est les douze tribus qui constituent le peuple d'Israël. Les 12 tribus sont nées de Jacob. Voilà pourquoi Jacob a pris deux femmes. C'est la seule personne qui a pris deux femmes avec bon sens pour constituer la postérité que Dieu lui avait promise », a-t-il poursuivi.

Autres livres : Genèse 4, verset 19 / Genèse 1 versets 1 à 6 / Malachie 2, versets 13 à 16 / Romains 15, verset 4

Suivre le message intégral sur la page officielle Facebook de l'église : Meg - vie - Mission Évangélique Grâce de Vie.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires