Sign in
Download Opera News App

 

 

Le camp Gbagbo pose encore un acte qui semble déranger le camp Affi

Le camp FPI présidé par le président Laurent Gbagbo pose encore un acte qui semble déranger le camp Affi. En fait, dans un communiqué mis en ligne sur la page Facebook "Consortium officiel", faisant état de la nomination d'Emmanuel Auguste Ackah au poste de directeur de cabinet de Laurent Gbagbo, le camp Gbagbo pose l'acte jugé non conforme aux textes de loi, qui stipulent que le président du FPI n'est nul autre que le président Affi N'guessan. En nommant au nom du FPI, un directeur de cabinet, le camp Gbagbo ignore complètement cette loi que loue le camp Affi.

Pourtant, dans un communiqué publié le 10 juillet dernier, le secrétaire général et porte-parole du FPI (camp Affi), Issiaka Sangaré a dénoncé cette tendance à considérer Laurent Gbagbo comme le président du FPI, tout en invitant le secrétaire général du FPI (camp Gbagbo), Assoa Adou à rectifier, dans les meilleurs délais, cette confusion.

Cependant, nous constatons que ce communiqué n'a pas été appréhendé par le camp Gbagbo ou, il a été carrément oublié. La question qui ne cesse d'attirer notre attention est: la loi ivoirienne qui précise que Pascal Affi N'guessan est le président du FPI est-elle vaine ? Le camp Gbagbo fonctionne-t-il dans le refus de toute règle et contrainte ? Cette série de question trouvera une réponse dans les temps qui suivront.

En ce qui nous concerne, nous estimons que les deux camps se rencontrent pour trancher une bonne fois pour toute cette problématique. Il faut une unité au sein du parti pour que l'entente et la réconciliation nationale règne sur le territoire national. Vive la paix, vive la république de côte d'Ivoire.

Partagez, commentez et cliquez "SUIVRE" pour ne rien rater de l'actualité.

Éléphant-Noir

Content created and supplied by: Éléphant-Noir (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires