Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour de Gbagbo : jour j moins 11 pour le derby accueil populaire - accueil en catimini

Acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo regagnera la Côte d'Ivoire le 17 juin selon les responsables du FPI


Le 17 juin pourrait être un rendez-vous politique important pour la Côte d'Ivoire et l'Afrique. C'est dans 11 jours. L'ancien Président ivoirien regagnera son pays après plus de 9 ans d'absence. Il revient auréolé d'un acquittement des crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la CPI où il a été transféré après la crise postélectorale de 2010-2011.

Ce dénouement est perçu comme une victoire par ses partisans et de nombreux autres Ivoiriens ainsi que par plusieurs admirateurs en Afrique.

Dans le pays, une polémique est née au sujet du format que doit prendre l'accueil qui lui sera réservé. Ses partisans font campagne pour un accueil populaire mémorable.Tous les cadres du FPI estiment que c'est incontournable. Mais le RHDP, parti au pouvoir, recommande un accueil sobre voire un accuiel en catimini. Celui-ci a eu vendredi 4 juin le soutien de la Chambre des rois et chefs traditionnels. Dans une déclaration, ils ont non seulement affirmé qu'ils ne s'associeront pas à l'accueil, mais aussi, ils conseillent un accuiel sans tambours ni trompettes . La réaction des partisans de Laurent Gbagbo a été immediate. Marie Odette Lorougnon a demandé à ces chefs traditionnels "d'enlever leur bouche dans l'accueil de Gbagbo", eux qui ne sont jamais intervenus dans le dossier quand il le fallait.

Le gouvernement ivoirien ne s'est pas encore officiellement prononcé sur le format de l'accueil mais sa position se trouve dans les déclarations du directeur exécutif du RHDP. Autant dire qu'un duel a pris forme entre partisans d'un accueil populaire et partisans d'un accuiel en catimini. Même si les autorités s'aventuraient à interdire un accueil triomphal, de nombreux ivoiriens pourraient violer la mesure d'interdiction. Le duel aura donc lieu. C'est donc un derby politique qui s'annonce. Si la date est maintenue, ce sera le 17 juin. Si c'est reporté ce sera à la nouvelle date retenue.

Mais au lieu d'un duel, la Côte d'Ivoire n'a-t-elle pas la capacité de transformer ce rendez-vous en une symphonie nationale pour le retour d'un national ayant été blanchi par une juridiction internationale? Tout dépendra du dégré de flexibilité ou de rigidité des autorités.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires