Sign in
Download Opera News App

 

 

Affrontements entre Ivoiriens et Nigériens : le ministre de la sécurité fait le point

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a annoncé le mercredi 19 mai 2021 l’interpellation de 12 individus suite à l’agression, le même jour, des personnes considérées comme des « Nigériens » par des jeunes ivoiriens à Abobo, Anyama, Angré, Adjamé et Yopougon.

Cette agression est consécutive à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux faisant croire que des Ivoiriens ont été agressés par des Nigériens, alors qu’il s’agit d’une vidéo qui date de 2019 et qui montre des éléments de la secte Boko Haram interpellés par les militaires de l’opération Safe Heaven et la population au Nord du Nigéria.

«Les enquêtes continuent et permettront de retrouver l’auteur de cette vidéo, celui qui l’a diffusée, tous ceux qui l’ont relayée. Nous serons intransigeants avec tous les fauteurs de troubles qui mettent à mal la cohésion sociale », a prévenu Vagondo Diomandé.

Le ministre a, par ailleurs, lancé, un appel au calme. « Nous sommes dans un pays qui accueille tout le monde. Notamment nos frères de la sous-région qui vivent leur vie et vaquent aussi à leurs occupations. Nul n’a le droit de se faire justice. Il faut que ces agissements cessent », a-t-il insisté.

Il a également exhorté les Ivoiriens à poser des actes allant dans le sens de la paix et de la préservation de la cohésion sociale.

Le bilan de ces agressions fait état de 10 blessés, six véhicules calcinés et une douzaine de magasins pillés.

 

TBT 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

vagondo diomandé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires