Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici pourquoi le patriarche Moïse n'est pas arrivé à la terre promise selon la sainte Bible

pourquoi Dieu a-t-il puni Moïse en lui interdisant d’entrer dans la Terre Promise ? C’est lui en effet qui avait fait sortir le peuple d’Égypte, puis qui l’a guidé dans le désert pendant 40 ans. Mais à Mériba, alors que le peuple, mourant de soif, murmure contre lui et contre Dieu, Moïse fait sortir de l’eau d’un rocher, mais au lieu de simplement lui parler comme le l’avait commandé l’Eternel, en plus il le frappe de son bâton. Cela semble si grave qu’en punition, Dieu lui dit qu’il mourra avant d’entrer dans la Terre Promise.

Cette punition est extrêmement importante, surtout pour un juif, car cela veut dire qu’il ne pourra être enterré en terre sainte. Or la faute semble plutôt bénigne. Mais comme Dieu ne fait rien sans raison, c’est sans doute qu’il y a là dessous un péché plus important qu’on ne l’imagine. Et si, en effet, s’il y a des grandes fautes graves, il peut y avoir dans notre vie des erreurs de positionnement apparemment bénignes, mais qui peuvent nous empêcher d’accéder à l’accomplissement de notre vie, à l’harmonie ou au bonheur. Il faut donc bien prendre garde !

Bien sûr, les théologiens depuis plus de 2000 ans ont tous réfléchi à cette curieuse question, et les explications sont multiples, et sans doute, ne s’excluent pas les unes les autres.

La première lecture que l’on peut en faire porte sur l’usage de la violence. Dieu demande à Moïse de parler au rocher, et lui au lieu de cela le frappe. Si donc même un rocher qui pourtant est bête peut obéir à la parole de Dieu, ce n’est pas la peine de frapper ou de violenter pour convaincre ou faire croire. Et cela est d’autant plus vrai pour les hommes. L’usage de la violence n’est jamais une bonne chose, il faut toujours préférer la parole. C’est d’ailleurs une des premières choses qu’apprennent les éducateurs aux jeunes désocialisés et qui ont tendance à frapper dès qu’ils sont contrariés : substituer la parole à la violence physique est déjà un grand pas vers l’humanité et la socialisation. Et pour ceux qui se prétendent civilisés, la mise en garde vaut aussi : la violence n’est pas que physique, et peut être de différents ordres parfois plus graves encore. Et il est bon de toujours préférer discuter, expliquer, chercher à convaincre plutôt que d’imposer ou brutaliser.

Content created and supplied by: Kouakoujacob01 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires