Sign in
Download Opera News App

 

 

Le premier ministre Albanais traite la candidature d'adhésion de Kiev à l'UE d'illusion.

Le premier ministre Albanais traite la candidature d'adhésion de Kiev à l'UE d'illusion.

Alors que son désir d'adhésion à l'UE et ensuite à l'OTAN est au centre du conflit armé, le Premier ministre albanais Edi Rama a conseillé ce 22 juin aux Ukrainiens de ne pas se faire d'illusions sur le statut de candidat accordé par l'Union européenne, faisant allusion à la longueur du processus d'adhésion quand on se rend compte que les Vingt-Sept doivent décider d'accorder ou non le statut de candidat à l'adhésion à l'Ukraine et à la Moldavie.

"La Macédoine du Nord est candidate depuis dix-sept ans, si je n'ai pas perdu le compte, l'Albanie depuis huit ans, alors bienvenue à l'Ukraine" , a ironisé le premier ministre à son arrivée à Bruxelles à une réunion avec les dirigeants de l'UE selon RT France .

"C'est une bonne chose de donner le statut à l'Ukraine. Mais j'espère que le peuple ukrainien ne se fera pas beaucoup d'illusions" , a poursuivi Edi Rama.

La candidature d'adhésion de Kiev à l'UE suscite des divergences d'opinions au sein des pays membres.

Content created and supplied by: L'éléphant (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires