Sign in
Download Opera News App

 

 

Kim Jong-Un : Caprices d’un enfant gâté




Bien que tout le monde connaisse le personnage, ne serait ce que par sa singulière silhouette et ses menaces répétées d’apocalypses nucléaires, il serait toutefois utile pour la suite, de vous faire un petit récapitulatif.

Kim Jong-Un est né en 1983 de l’union de Ko Young-hee, une ancienne danseuse étoile et de Kim Jong-il, le guide suprême de la nation nord coréenne.


Il passe alors l’essentiel de son enfance dans une somptueuse villa au centre de la capitale Pyongyang. Il était entouré de dizaines de domestiques et de gardes du corps, totalement dévoués à ses moindres caprices princiers.


Une petite Mercedes Benz à 3 ans, déjà…!

Le petit Kim possédait aussi des milliers de jouets très haut de gamme. Mais tout cela ne lui suffisaient visiblement pas ! Puisqu’à 3 ans à peine, il se verra offrir une véritable Mercedes Benz, spécialement équipée pour sa toute petite taille.


Il pouvait ainsi, conduire une voiture de luxe allemande dans les jardins de la résidence. Difficile de faire plus fort en effet.


Pourtant le régime nord coréen n’a jamais été très loin des excès. Mais une fois que le petit prince accédera au pouvoir, cela deviendra même une constante.


Mais avant de prendre les rennes du pays, le petit Kim Jong-Un a du passer par l’étape obligée et fastidieuse. Surtout pour lui, des ennuyeux bancs de l’école.


Kim Jong-Un fait ses études en Suisse

Et c’est en Suisse qu’il fera ainsi ses études, partageant son temps entre ses différentes lubies. Il développait un amour immodéré pour les montres Rolex, et le Basketball américain, pour lequel il voue d’ailleurs un véritable culte.


Sa passion pour la NBA le mène à acquérir des centaines de paires de basket, certaines coutant plus de 200 dollars la paire, mais ce ne sont pas les seuls trésors qu’il possède.


Car pour le jeune Kim, ses photos prises en compagnie de grands basketteurs, tel que l’ex star des Lakers, le regretté Kobe Bryant, valaient vraiment leur pesant en diamant.


Libre après la mort de son père

De retour au pays et après la mort de son père, Kim Jong-Un sera très vite propulsé à la tête du pouvoir. Et sans personne pour lui faire la morale à présent, il se sentit libre de faire ce que bon lui semblait.


Débutera alors un règne plein d’excès en tous genres, qui allait très vite se répercuter sur les caisses du pauvre pays. Mais aussi sur l’état de santé du guide suprême.


Car si Kim Jong-Un était un grand épicurien dans ses jeunes années. Maintenant qu’il était devenu le maitre incontesté de la Corée du Nord, son appétit et ses aspirations avaient vachement grandis.

Content created and supplied by: Paulsoro33 (via Opera News )

kim jong-un

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires