Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Yves de Mbella : GPS crie son indignation

Apologie du viol sur NCI : GPS appelle à des "sanctions exemplaires"

GPS (Générations et Peuples Solidaires), le mouvement politique fondé par Guillaume Soro, demande aux autorités ivoiriennes d'appliquer des sanctions exemplaires dans l'affaire de l'apologie du viol sur la télévision NCI (Nouvelle Chaine Ivoirienne). Anne-Marie Bonnifon, la coordinatrice générale, a vivement dénoncé "cet acte lourd de conséquences".

Yves de Mbella a été condamné à douze mois de prison avec sursis pour "apologie de crime" et "atteinte aux mœurs" par le tribunal d'Abidjan. Pour rappel, lors de l'émission La Télé d'ici en Vacances, diffusée sur NCI, l’animateur avait invité un violeur sur le plateau afin de faire une démonstration de viol le lundi 30 août 2021. Dans cette affaire, GPS (Générations et Peuples Solidaires) de Guillaume Soro Kigbafori a fait remarquer que "cette scène qui n’a pas manqué de choquer profondément l’opinion nationale en général et les femmes en particulier, est la manifestation, une fois de plus, de la déchéance morale qui gagne de plus en plus notre société à travers la promotion des contre-valeurs".

Pour Anne-Marie Bonnifon, coordinatrice générale de GPS, le viol demeure l'un des crimes les plus graves et les plus déshonorants de l'espèce humaine et dont les conséquences sont désastreuses sur la vie des victimes, mais également sur celle de leurs familles. La soroiste estime qu'en donnant ainsi l'occasion à un bourreau de rappeler ces atrocités à ses victimes, Yves de Mbella a posé un acte que rien ne saurait justifier, fut-il même une prétendue intention de sensibiliser les téléspectateurs.

C'est pourquoi "la délégation GPS Côte d’Ivoire condamne cet acte lourd de conséquences et exprime son soutien à toutes les femmes qui ont été victimes de cette barbarie afin qu’elles parviennent à surmonter ce traumatisme physique et moral". En outre, elle félicite les organisations de défense des droits de l'homme et des droits de la femme et les populations ivoiriennes qui n'ont pas hésité à réagir promptement en traduisant leur réprobation devant "cette malencontreuse séquence de l’émission et à travers cela, leur condamnation du viol".

La délégation GPS Côte d’Ivoire a également appelé les autorités ivoiriennes à des sanctions exemplaires pour dissuader toutes les formes d’atteintes aux mœurs, principalement le viol, et leur apologie, sous quelque forme que ce soit.

Content created and supplied by: Djakonanci (via Opera News )

guillaume soro yves de mbella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires