Sign in
Download Opera News App

 

 

Somalie et Ethiopie : les criquets destructeurs sont de retour

Les criquets pèlerins sont de retour en Afrique de Est.

Après une accalmie de quelques mois, de nouveaux essaims- n'atteignant pas plus de quelques kilomètres carrés- sont apparus en décembre en Somalie et en Éthiopie. Ils progressent et sont maintenant localisés au Kenya, à Djibouti, en Érythrée, en Tanzanie et au Soudan.

Les criquets pèlerins sont une espèce de sauterelle originellement solitaire et inoffensive qu'on trouve dans les régions désertiques ou semi-désertiques, sur une bande s'étendant de la Mauritanie jusqu'à l'Inde. Leur reproduction s'accélère sous l'effet de pluies abondantes. Leur comportement est fonction de leur nombre. Ce comportement se modifie dès lors que leur nombre augmente. Alors, ils se regroupent en essaims voraces pouvant se déplacer au gré des vents dominants sur de grandes distances, dévorant la végétation sur leur passage.

Ils ne pèsent que quelques grammes, mais chaque criquet mange l'équivalent de son poids en végétation et leur nombre se multiplie par vingt tous les trois mois. Les récentes saisons pluvieuses, parmi les plus humides depuis des dizaines d'années, ont favorisé leur reproduction. Selon la FAO, un essaim d'un kilomètre carré peut contenir jusqu'à 80 millions d'adultes, qui consomment en une journée la même quantité de nourriture que 35.000 personnes.

En 2020, 23 pays au monde était infestés par ce fléau. L'un de ses essaims a été estimé au Kenya à 2.400 km2, pouvant contenir jusqu'à 200 milliards de criquets. Ces dévastateurs ont détruit les cultures au Pakistan et ravagé les exploitations agricoles au Yémen. A Djibouti, 1.700 exploitations agricoles et près de 50.000 hectares de pâturages ont été détruits par les essaims de criquets. De vastes étendues de la Corne d'Afrique (concernant essentiellement neuf pays, le Kenya, l'Éthiopie, la Somalie, l'Ouganda, l'Érythrée, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et Djibouti) ont été ravagées. Ces destructeurs ont mis, dans cette région de l'Afrique, plus de 24 millions d'habitants en situation d'insécurité alimentaire et ont provoqué le déplacement de 12 millions de personnes à l'intérieur de leur pays.

N'eût été la mobilisation de la communauté internationale cette année là, les criquets auraient progressé jusqu'en Afrique de l'Ouest.

Content created and supplied by: Lavieenabondance (via Opera News )

ethiopie kenya somalie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires