Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat télévisé : "Accrochage" entre Koné Katinan et Arthur Banga

Le sommet France-Afrique a pris un nouveau visage cette année. Plutôt que d'être un pourparler entre chefs d'État, le 28e sommet s'est tenue différemment avec la participation de la jeunesse africaine. Un groupe de jeunes qui a évoqué en face du président français, tous les griefs qu'ils ont des pays occidentaux. Fort de cette expérience, le Dr Arthur Banga, l'un des jeunes participants à ce sommet n'a sûrement pas apprécié les propos de Koné Katinan Justin, un proche collaborateur de l'ex président Laurent Gbagbo.

En effet, Koné Katinan avait insinué dans une émission de débats, ce Dimanche 10 Octobre, que le sommet en question était un ''folklore''. Cela n'était fait que pour des intérêts géopolitiques. On peut donc croire que cette intervention n'a pas plu au Dr Arthur Banga qui a répliqué par téléphone dans le même débat. Selon lui, la participation des jeunes à ce sommet n'était guère ''folklorique'', puisque que ces derniers ont travaillé d'arrache-pied pour produire un travail qui permettra au continent africain et la France, de mettre en place une nouvelle base de coopération encore plus saine. Le ''folklore'' pour le jeune docteur en histoire, ce sont ceux qui sont là, assis, et qui ne font rien pour le développement de l'Afrique.

Toutefois, Koné Katinan a précisé qu'il ne s'adressait pas particulièrement aux participants de ce sommet Afrique-France. Parler de ''folklore'' pour lui, c'est l'organisation de tous ces sommets depuis des décennies qui n'ont jamais rien apporté à l'Afrique. Il faut dire que le sommet a eu lieu ce Vendredi 8 Octobre, en présence d'environ 3000 participants. Un certain nombre de jeunes ont pu s'adresser directement à Emmanuel Macron sans langue de bois.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires