Sign in
Download Opera News App

 

 

Il faut revoir les frais d'inscription aux concours en Côte d'Ivoire [opinion]


Il suffit de jeter d'un coup d'œil sur les frais d'inscription des différents concours pour savoir que ceux-ci sont exorbitants surtout quand on sait que les potentiels candidats aux concours sont des jeunes diplômés qui ne sont pas financièrement indépendants.


Non seulement les coûts des documents administratifs qui permettent de constituer les dossiers de candidature sont élevé, en plus, les frais d'inscription proprement dits sont également élevés.


Pour élucider nos propos, voici les frais d'inscription de quelques concours et les coûts des documents administratifs qui servent à constituer les dossiers de candidature :

Pour les concours de la Fonction publique

La constitution des dossiers de candidature :

Un certificat de nationalité, il faut prévoir 5000 francs CFA

Un casier judiciaire encore 3000 francs CFA

Une copie d'extrait d'acte de naissance 500 francs CFA

Inscription proprement dite qui coûte 23500 francs CFA

Photos d'identité 2000 francs CFA

Certificat de non bégaiement 2000 francs CFA

Pochette 3000 francs CFA

Une enveloppe timbrée 1000 francs CFA

Ce qui donne un total qui s'élève à 40.000 francs CFA sans comptabiliser le transport.


Pour le concours d'instituteur, il faut prévoir 55.000 francs au minimum


Pour les concours de l'armée, le concours de la gendarmerie nationale, au premier tour les frais d'inscription s'élèvent à 10.000 francs CFA et au second tour il faut prévoir 65.000 francs CFA.


Le gouvernement ivoirien doit réduire les coûts des frais d'inscription aux concours et des documents administratifs pour permettre aux plus démunis de pouvoir présenter les différents concours.


OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires