Sign in
Download Opera News App

 

 

Après Hamed Bakayoko, la franc-maçonnerie ivoirienne frappée par un autre décès.

Après Hamed Bakayoko, la franc-maçonnerie ivoirienne frappée par un autre décès. 

La Grande Loge de. Côte d'Ivoire (GLCI), vient d'être frappée par la disparition d'un membre très influent à la carrure de l'ex Premier Ministre Hamed Bakayoko.

Il s'agit du décès du grand maître David Mignonsin. Il est décédé fin juin.

Selon Jeune Afrique, il occupait un poste très stratégique qui faisait de lui l'un des piliers de la GLCI.

"Il avait le statut de Grand maître et présidait le Suprême Conseil maçonnique, lequel gère les rites et les hauts grades. Le défunt occupait donc l’une des fonctions décisionnaires de la loge, dont il avait gravi tous les échelons." pouvait-on lire dans un article de Jeune Afrique. 

David Mignonsin fut professeur d'Université, chef de Département d'Anesthésie- Réanimation et Urgences à l' UFR des Sciences Médicales Abidjan, chef de Service d'Anesthésie-Réanimation au CHU de Treichville. Et Responsable des urgences du CHU de Treichville, chargé de la coordination de la réforme des urgences en Côte d’Ivoire. Il est également un membre très proche de l'opposition ivoirienne

Son décès est donc un nouveau coup dur pour les frères maçonniques. 

Content created and supplied by: MustyK (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires