Sign in
Download Opera News App

 

 

Pathé'O: " Dans l'esprit de beaucoup de gens ici, tailleur … c'est un métier de raté"

Il n’est plus à présenter tellement sa renommée a dépassé les frontières de son Burkina natal et de sa Côte d’Ivoire d’adoption. Lui, c’est le styliste hors pair Pathé’O, de son vrai nom Ainé Pathé Ouédraogo, qui s’est installé à Abidjan depuis les années 70.

C’est cette immense personne qui a été au centre d’un reportage de la part du site Lemonde.fr qui a été publié hier Mercredi 02 Juin 2021. A travers ce site, on apprend beaucoup sur l’homme notamment son parcours, sa passion pour la mode et l’origine de son succès entres autres.

Pour tout dire, on se rend à l'évidence que Pathé'O n'avait pas pour vocation de devenir couturier si l'on s'en tient à ses débuts où le reporter nous fait savoir que l'homme a tout simplement appris sur le tas pour devenir ce qu'il est aujourd'hui.

Par ailleurs, on retiendra que l'un des moments des clés du succès de ce styliste qui fête ses 50 ans de carrière fut le jour où l'ex président sud-africain Nelson Mandela a arboré une de ses tenues lors d'une visite officielle en France. On était en 1997 et cela a suscité l'engouement auprès de bon nombre de personnes qui ont cherché à le découvrir. C'est ainsi que Pathé'O finira par habiller d'énormes personnalités et célébrités comme Mohamed VI, Paul Kagamé et Aliko Dangoté pour ne citer que ceux-là.

Plus loin, ce monument de la mode en Afrique fera cette observation très pertinente "Dans l'esprit de beaucoup de gens ici, tailleur c'est un métier pour ceux qui ne sont pas allés à l'école, un métier de raté… Or la mode africaine, les tissus africains intéressent le monde entier… Nous devons passer de l'artisanat à l'industrie, produire plus, pour faire avancer l'Afrique."

Cette dernière phrase sonne un peu comme une sensibilisation à l'égard de ses frères africains afin qu'ils considèrent la couture comme un métier à part entière qui, une fois industrialisée, peut valoir d'énormes lauriers.

En somme, pour lui, en Afrique, on doit beaucoup plus investir dans la mode comme l'ont si bien compris depuis belle lurette les Européens qui ne cessent de la moderniser.

Nous osons croire que son message n'est pas tombé dans des oreilles de sourds.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

abidjan burkina natal nelson mandela pathé ' o

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires