Le RHDP "attaque" Bedié: "Henri Konan Bedié sous l'influence de ses faucons?" Dixit Adjoumani

Published 6 days ago - 3208 views

Le RHDP, le parti au pouvoir n'est pas du tout content de la sortie de l'ancien président de la République, Président du PDCI qui décide de suspendre le dialogue avec le président de la République nouvellement élu en posant des conditions.

 Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a dénoncé, le "rétropédalage" du président Bedié.

"Aussi, au moment où les Ivoiriens se sont mis à rêver à nouveau de paix et de tranquillité, surtout au sortir d'une rencontre entre le Président Alassane Ouattara et le Président Henri Konan Bedié a permis de jeter les bases d'un dialogue franc et sincère avec l'opposition, nous avons été surpris de voir le Président du parti doyen effectuer un rétropédalage", a indiqué, Adjoumani en début d'après-midi, au cours d'une rencontre avec la presse .

Tout en précisant que Bedié, a une large part de responsabilité dans les violences qui ont secoué le pays, le parti au pouvoir s'étonne de sa sortie récente.

Il demande pourquoi, le Président du PDCI a accepté de rencontrer le Président Ouattara à l'hôtel du Golf le 11 novembre dernier, alors que Messieurs Guikahué, N'Dri Narcisse et consorts étaient déjà dans les liens de la détention, et faire aujourd'hui de l'exigence de leur libération immédiate.

"Il ( Henri Konan Bedié) pose désormais des conditions pour poursuivre les négociations avec le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara. Il prend même le risque de suspendre de façon unilatérale lesdites négociations et subordonner leur reprise à la satisfaction de certains préalables dont la libération de toutes les personnes interpellées.

De toute évidence, il semble que le chef de file autoproclamé de l'opposition ait mal compris le sens des gestes de bonne volonté posés par le Président de la République qui, il faut le rappeler, a décidé de restituer à Monsieur Henri Konan Bedié l'intégralité de sa garde rapprochée, quand bien même certains éléments de sa sécurité auraient été surpris de connivence active avec les acteurs des violences", a critiqué Adjoumani Kouassi.

Le porte-parole du RHDP poursuit ces termes: "Henri Konan Bedié serait-il un chef de file sous influence ou sous le contrôle de ses faucons ? La situation socio-politique qui prévaut convoque tous les acteurs politiques au tribunal de la responsabilité et exige de tous de la RETENUE".


Le RHDP tient à faire comprendre qu'il n'est point question de succomber à ce chantage odieux, à cette surenchère nauséeuse et inacceptable précise et rappelle que les faits qui ont présidé à l'arrestation des personnes dont la libération est réclamée sont extrêmement graves.

le porte-parole principal du RHDP s'est justifié en ces termes: "Les appels à la désobéissance civile, au boycott actif des élections ont débouché sur des cas de violences parfois extrêmes, qui ont provoqué des pertes en vies humaines, des destructions de biens, etc. Les auteurs présumés de ces violences ont été interpellés. Des enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités. Qui aurait donc peur de la vérité "?", comme l'indique le média koaci.

Il estime que Henri Konan Bedié, son ancien mentor est en train d'abuser des privilèges de son âge ou de la retenue dont font preuve les autorités compétentes à son égard du fait de cet âge avancé.

Selon lui, le président Bédié veut pousser ces dernières à lui appliquer la loi dans toute sa rigueur.


Suivez moi et soyez les premiers à être informés !

Content created and supplied by: NamongoSorho (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires