Opera News

Opera News App

Côte d'Ivoire/Voici une étrange déclaration d'ADO sur la libération d'Affi et Guikahué

Assibena
By Assibena | self meida writer
Published 19 days ago - 28211 views

"Je voudrais signaler que ce sont des libertés conditionnelles.'' En attendant la fin des enquêtes, le président du Front Populaire Ivoirien, FPI, à savoir Pascal Affi N'guessan et le secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kacou Guikahué, ont été libérés, a déclaré ce mardi 16 février 2021, le Président Alassane Ouattara lors de l'investiture des candidats du RHDP pour les législatives de mars prochain.

Poursuivant son intervention, ADO a fait savoir que les résultats des enquêtes en cours vont surprendre du fait de l'implication de certaines personnalités. Sous cet angle, l'on pourrait se demander si les résultats d'une enquête établit d'office la culpabilité de façon immédiate d'un prévenu sans même un procès ? Il apparait aussi étrange que c'est l'exécutif qui fait des déclarations sur des dossiers judiciares si l'on considère le principe de séparation des pouvoirs en Côte d'Ivoire ?

Rappelons que les libérations des deux membres de l'opposition cités plus haut, ont largement contribué à l'apaisement du front sociopolitique sans oublier la participation de l'opposition aux législatives du 6 mars prochain. Avec cette déclaration du Président Ouattara, l'on attend la suite judiciaire de cette affaire pour en savoir plus sur les autorités présumées impliquées dans les violences liées à la présidentielle d'octobre dernier.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires