Sign in
Download Opera News App

 

 

Troubles à Gagnoa: des élèves exigent la libération du coordinateur régional de la FESCI

 Ce mercredi 14 Avril 2021, une scène extrêmement houleuse et spectaculaire a été signalée très tôt dans la ville de Gagnoa. Des élèves sont sortis en grand nombre pour dénoncer la police et exiger la libération immédiate du coordinateur régional de la FESCI.

La situation est insurrectionnelle dans la ville de Gagnoa en cette matinée. Les cours ont été perturbés et les rues ont été prises d'assaut par plusieurs élèves qui demandent à la police locale de libérer Sawadogo Boukari, coordinateur régional de la FESCI. Selon nos sources d'informations Sawadogo Boukary aurait été récemment "intronisé" par la FESCI suite à la disparition subite de son prédécesseur.

Ainsi, suite au décès du défunt prédécesseur, des festins funèbres ont été organisés en son honneur ce mercredi. À l'occasion de cette cérémonie, une chaude bagarre opposant des riverains à certains membres de la FESCI a éclaté. À croire à nos sources, le cercueil du défunt comme ils le croient, aurait désigné les principaux suspects qui auraient provoqué la mort du défunt prédécesseur. Ce qui justifie cette bagarre acharnée et très fébrile entre les antagonistes.

Par conséquent, la police qui a voulu mettre de l'ordre en maîtrisant la situation a procédé à l'arrestation de Sawadogo Boukary, l'accusant d'avoir occasionné tout ce tintamarre. Suite à cette arrestation jugée injuste et illogique par les fescistes, une marche a été diligentée sur place afin d'exiger la libération immédiate et inconditionnelle du coordinateur régional Sawadogo Boukary dit "Bic rouge".

La_Voix_Du_Ghetto

Content created and supplied by: La_Voix_Du_Ghetto (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires