Sign in
Download Opera News App

 

 

Education/M.Andjou :"Recruter avec le bac est une dévaluation de ceux qui ont le bac, la licence"

Le secrétaire général du syndicat national des enseignants du primaire de Côte d'Ivoire, M. Andjou Andjou, a lors d'un récent entretien avec la radio de la paix, affiché son mécontentement face à l'état actuel du système éducatif ivoirien. Pour le secrétaire général du synepci, le recrutement avec le BEPC est une mauvaise option car cela est une dévaluation de ceux qui ont le baccalauréat, la licence et autres diplômes supérieurs. Il a souligné le recrutement pour entrer au CAFOP a toujours été avec le bac depuis les années 1980, par conséquent, il s'interroge sur les motifs réels de ce changement dont les résultats ne sont pas satisfaisants.

Pour lui, les méthodes pédagogiques à savoir l'approche par compétence APC ( importée du Canada) et la méthode en cours d'expérimentation, le programme d'enseignement ciblé, PEC ( importé de l'Inde), ne correspondent pas aux réalités ivoiriennes, à cause des effectifs pléthoriques dans les écoles de Côte d'Ivoire.

Pour résoudre la problématique du système éducatif, M. Andjou préconise la création d'un ministère spécial dédié à l'enseignement préscolaire et primaire, un système d'encadrement efficient, une méthode pédagogique made in Côte d'Ivoire et adaptée aux réalités dans nos écoles.

Rappelons qu'avec l'arrivée de Mme Mariatou Koné, il est projeté des états généraux de l'école ivoirienne. L'on ose espérer qu'après ces états généraux, les propositions des différents acteurs accoucheront des résolutions qui peuvent sortir l'école de son malaise.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires