Sign in
Download Opera News App

 

 

7è Art Ivoirien / Vanessa Patinvoh : l’actrice qui monte en puissance !

Repérée lors d’un casting pour la série’’ Teenager’’ de Jean-Hubert Nankam, Vanessa Patinvoh a su s’imposer dans le monde du 7ème art. Aujourd’hui, cette actrice pluridimensionnelle fait la fierté de la nouvelle génération d’acteurs en Côte d’Ivoire…

 

‘’Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années’’, dit l’adage. La carrière de la jeune actrice, Vanessa Patinvoh illustre bien cette maxime. Issue d’une famille de quatre (4) enfants, elle est de nationalité béninoise. Née sur la terre d’éburnée, c’est une femme pleine de joie, téméraire et franche qui vit ses passions avec amour.                                                                                                Découverte en 2008, dans la série ‘’ Teenager’’, pour la première fois, elle se fait un nom au sein du cinéma ivoirien grâce à ses rôles de Vanessa l’intello dans  ‘’ Teenager’’.  Pour la série à succès ‘’Les coups de la vie ‘’, de Marysia dans ‘’Amour et mensonges’’ et  Adelaïde dans ‘’Le choix de Dieu’’, Céline et Naya dans ‘’Je ne suis pas ma mère’’  de la saison 1. Sollicitée par les amoureux du feuil depuis le début de la saison 2, elle est choisie pour clôturer la première partie dans une histoire palpitante ‘’ Mi-Fê ‘’ dans le rôle d’Aïcha Traoré Diaby diffusée depuis quelques mois sur des chaines de télévisions.

Une carrière à succès au cinéma

Le cinéma n’a pas de frontière pour elle. Cette étoile montante du septième art ivoirien, qui très jeune s’est lancé sur la scène dans une carrière cinématographique sait pertinemment ce qu’elle recherche. Après son admission à son premier casting, elle va suivre une formation d’acteur, afin de pouvoir mieux maîtriser les rouages du métier.                                          A 29 ans, elle fait déjà parler d’elle dans ce milieu. Avec ses apparitions dans plusieurs séries, Vanessa incarne le futur du cinéma africain. Ces temps-ci sur nos écrans, elle ne laisse personne indifférente face à sa prestance, son abnégation, sa capacité d’adaptation etc. Dès sa première apparition,  l’actrice révèle un regard original et un talent hors du commun. à l’image d’une star prédestinée à une brillante carrière, Vanessa fait son petit bonhomme de chemin, en marchant dans le sillage de grands réalisateurs comme Beugré Djep de l’Actor Studio de Sidiki Bakaba, et Alain Guikou, Franck Vléhi. Qui ont écrit les premières pages de son histoire dans le cinéma ivoirien.

L’audiovisuelle dans le viseur, la mode dans la peau

Fascinée par l’audio-visuel, depuis sa tendre enfance, la ravissante Vanessa a voulu travailler dans ce domaine. Selon elle, l’inspiration est partie en regardant les films de Henry Duparc, (Bal Poussière, le sixième doigt…), de séries et le rôle des acteurs comme Nakissy Savané, Akissi Delta et bien d’autres. Entre autres, elle voulait savoir ce qui se passe derrière la caméra.                                                                                                       ‘’ Après l’obtention de mon baccalauréat, j’informe mon père de mon ambition de bien vouloir travailler à la télévision. Il me donne son feu vert, je poursuis donc mon parcours universitaire. Mais, entretemps, je continue dans la série Teenager saisons 2 et 3. Une fois mon diplôme en poche, il fallait que je cherche du travail, mais, seulement à la télévision (Rires). Il y a eu un diffuseur qui venait à peine de s’installer en Côte d’Ivoire. Je postule, je fais donc un stage et je suis gardée. Cela fait aujourd’hui 6 ans que je travaille dans l’audiovisuel’’ confie-t-elle.                   Un pari, qu’elle réussit avec brio. A côté de cela, elle a un amour fou pour le pagne Wax. Et cela se voit à travers sa ligne vêtement ‘’Adjoavi’’. Une marque destinée aux femmes de 20 à 45 ans. Benjamine de la famille, elle est très attachée à ses racines béninoises et surtout au brassage culturel. ‘’ Il faut dire que ma mère était une Nana Benz (vendeuse de pagne). Elle est un exemple pour moi. C’est grâce à elle que je suis devenue ce que je suis dans la mode. Elle m’a permis d’apprendre les rudiments de ce métier. Et voilà, le résultat a payé.          Je vis pleinement mon rêve’’.                 

Ses projets

De grandes ambitions, elle en a pour sa carrière. Comme toute actrice, son objectif est de produire des films. Une façon pour elle aussi, de révéler d’autres jeunes talents. Secundo, inscrire son nom aux panthéons du cinéma africain. Et pour y arriver, elle met à profit sa vision managériale de l’industrie cinématographique, sa petite expérience et les moyens qu’elle est déterminée comme toute battante à aller chercher pour réaliser ses productions.                                                                                                                                             

 

 

Content created and supplied by: Patrick-Méka (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires