Sign in
Download Opera News App

 

 

A qui prrofite le désordre dans la vente frauduleuse de bois de Côte d'Ivoire ?

Le commerce de bois en Côte d'Ivoire en général et dans le département de Daloa se fait dans désordre. Selon Mr Moussa Ouroumah, vendeur de bois au quartier Wolof à Daloa. Selon Celui, son point de vente ne lui appartient pas. :" C'est avec le registre de commerce de mon patron que nous travaillons. Je ne sais pas si les Agents des Eaux et Forêts leur ont donné l'autorisation aux scieurs clandestins ? Nous exportons les bois au Mali et au Niger. Là-bas, les bois coûtent plus chers que les barres de fer. Je vends le bois depuis 1978 à Daloa", a-t-il informé la presse, le 03 mai 2021",a qui profite cette vente frauduleuse de bois ? Comment les scieeurs clandestins traversent-ils les corridors ? Pour Youhou Bouabré Wilfried, chargé de commercialisation de bois à la scierie GIBT :" Les scieeurs clandestins ont fait tomber les grandes scieries de Daloa. Ils exploitent aussi nos périmètres, détruisent les plantations de cacaoyers, de caféiers sans se soucier du reboisement que l'Etat de Côte d'Ivoire exige aux scieries. Quelle la mission assignée au service des Eaux et Forêts ? Des jeunes Ivoiriens sont renvoyés de leur travail par leur faute des scieurs clandestins. La vente de bois en Côte d'Ivoire est une mascarade . Nos bois sont vendus très chers dans les pays voisins. Nous sommes convaincus que les journalistes en parlent, mais rien ne change", a-t-il déploré devant la scierie GIBT sur l'axe Daloa-Zaibo. Nous attendons vos commentaires sur ce phénomène qui est une mascarade commerciale organisée. TAHIN ZAH

Content created and supplied by: DOUHOJACQUES (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires