Sign in
Download Opera News App

 

 

Une espèce hors du commun, un cétacé à quatre pattes découvert en Égypte

Abdullah Gohar, le principal auteur de l’étude, a déclaré à l’agence Reuters qu’il s’agit d’une découverte importante. “Il s’agit d’une nouvelle espèce de baleine. Cette découverte est importante pour la paléontologie égyptienne et africaine”. L’étude du Pr Gohar et de son équipe a été publiée mercredi dans The Royal Society.

Des parties du squelette ont été trouvées dans le désert occidental en Egypte. Cette zone était autrefois sous l’eau, c’est pourquoi les scientifiques y trouvent à présent régulièrement des fossiles d’animaux marins. Le Phiomicetus Anubis pesait environ 600 kilos et mesurait 3 mètres de long. 

Le nom de l’animal fait référence à Anubis, le dieu égyptien des morts. “Nous avons découvert à quel point ses puissantes mâchoires sont féroces et mortelles pour déchirer un large éventail de proies. Cette baleine était un dieu de la mort pour la plupart des animaux qui vivaient dans sa région”, explique Abdullah Gohar.

De la terre à la mer

L’animal appartient aux Protocetidae, des ancêtres des baleines qui vivaient à l’époque Éocene, il y a environ 43 millions d’années. Selon le Pr Gohar, cette découverte doit permettre de comprendre comment ces animaux ont évolué de la terre ferme vers les océans. 

Ce n’est pas la première fois que l’on trouve les fossiles d’une baleine à quatre pattes. On ignore toutefois comment les baleines ont évolué pour devenir ce qu’elles sont aujourd’hui. La découverte de cette baleine amphibie, qui vivait à la fois sur terre et en mer, est probablement la première de ce type en Afrique.

Content created and supplied by: Djakonanci (via Opera News )

abdullah gohar egypte

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires