Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour au pays du président Laurent Gbagbo: et maintenant?

AAcquitté le 31 Mars 2021 par la Cour Pénale Internationale, le président Laurent Gbagbo a fini par rejoindre son pays la Côte d’Ivoire hier Jeudi 17 Juin 2021 dans l’après-midi après des moments de doute et d’incertitudes. Ce retour très apprécié par ses nombreux militants tout comme ses sympathisants nous amène à nous poser la question suivante : nos politiciens saisiront-ils enfin cette opportunité pour arriver à une réconciliation vraie et inclusive ?

Nous avons connu en son temps le forum ivoirien pour la réconciliation nationale d’Octobre 2001 après les soubresauts relatifs aux élections de 2000 qui a malheureusement accouché d’une souris, car cela n’avait pas empêché la rébellion de 2002 qui a encore endeuillé le pays avec toutes les meurtrissures et séquelles que nous trainons encore. Ainsi, est-on en droit de se demander si nos acteurs politiques sont véritablement en mesure de sceller la paix une bonne fois pour toutes et de parvenir à une réconciliation inclusive.

Pour notre part, nous estimons que c’est le moment où jamais pour nos trois grands leaders que sont les présidents Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo de se réunir pour aplanir leurs différends et désaccords afin de montrer à la face du monde qu’un pan de l’histoire politique de notre pays se tourne à jamais.

En effet, le retour sur la terre ivoirienne du leader incontesté du FPI Laurent Gbagbo (qui est d’ailleurs à saluer et à apprécier de la part du chef de l’Etat) doit être l’aubaine que devrait saisir le président Alassane Ouattara pour créer une rencontre à laquelle participeront ses pairs du PDCI et du FPI. Cela aura pour effet de désamorcer toutes les tensions palpables comme invisibles dans les différents camps. Après quoi, il s’agira pour ces trois éminentes personnalités qui rythment la vie politique ivoirienne depuis les années 90 de passer le flambeau chacun à son niveau à une nouvelle génération.

Le dire, c’est penser à un renouvellement de la classe politique qui nous fera passer et penser à autre chose. Les jeunes loups aux dents longues ne manquent pas du tout dans chaque parti politique. Au RHDP, cette génération est incarnée par Adama Bictogo, au PDCI par Jean-louis Billon et au FPI par Michel Gbagbo pour ne citer que ceux-là.

Il y va de l’intérêt de tous si nous voulons donner une autre coloration à la sphère politique de notre pays qui nous fera voir l’émergence de nouvelles têtes et la mise en évidence de nouvelles compétences, gage d’une nouvelle approche politique. Et certainement source d’une nouvelle manière de penser et d’agir des militants à l’opposé de tout ce à quoi nous avons été habitués jusque-là qui n’a fait que nous faire détester la politique sous nos tropiques.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires