Sign in
Download Opera News App

 

 

Traité de revanchard: Laurent Gbagbo fait mentir ses détracteurs

A peine rentré en Côte d’Ivoire le 17 juin 2021 suite à son acquittement, Laurent Gbagbo a vite été la cible de violentes attaques de personnalités du régime, pour qui, il est revenu pour se venger et plonger le pays dans le chaos. Il a fait mentir celles-ci en posant un acte allant dans le sens de la décrispation et de la réconciliation.

En effet, à l’occasion de la célébration de la messe d’action de grâce du jubilé d’or (50 ans) du Cardinal Jean Pierre Kutwa, le 16 juillet 2021, Laurent Gbagbo, l’ancien président de la République (2000-2010) s’est retrouvé avec plusieurs autorités du régime et des alliés du PDCI-RDA à la Cathédrale Saint Paul du Plateau.

Il s’est levé de son siège à la fin de la messe pour aller saluer la ministre du RHDP, Myss Belmonde Dogo, de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté. Il a répété le même geste envers Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI, représentant le Président Henri Konan Bédié ; le Général Gaston Ouassenan Koné, Akossi Bendjo et les maires Aby Raoul de Marcory et EhouoJacques du Plateau.

Après ce geste fort apprécié par les populations, le régime se doit de créer les conditions pour une réconciliation nationale vraie et une paix durable en Côte d’Ivoire, à travers un dialogue national inclusif qui sous-entend la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés.

Nathanael Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires