Sign in
Download Opera News App

 

 

La guerre triangulaire aura bel et bien lieu entre ces 3 ex-forces du FPI. A qui la faute ? (Opinion)

l'ex-Chef de l'Etat Laurent Gbagbo, son épouse Simone Ehivet Gbagbo et l'ex-Premier Ministre Pascal Affi N'guessan, trois grosses têtes de l'ancien parti au pouvoir, le Front Populaire Ivoirien (FPI), au regard de la configuration actuelle des choses sur le terrain, vont, malheureusement, s'affronter dans l'arène politique, pour se tailler chacune, sa part de militants et sympathisants du FPI originel, et espérer de nouvelles adhésions.

Laurent Gbagbo, de retour de son périple judiciaire de 10 ans à la CPI, a retrouvé son parti d'alors confisqué légalement par son ancien Premier Ministre, Affi N'guessan. Ayant noté l'échec de revenir à la tête de ladite formation dont il était membre fondateur, il abandonna l'enveloppe FPI à Affi. Cette décision de l'ancien Chef de l'Etat, marque non seulement la rupture officielle avec son ancien Chef du gouvernement, mais va aussi faire naître un début d'escalade verbales moins courtois entre ces anciens alliés. Pour sûrement ne pas être dans l'ombre de son ancien camarade de parti, Gbagbo ouvre son front avec l'annonce de la création de son parti lors d'une rencontre en août dernier au palais de la culture de Treichville.

Simone Gbagbo, avec un statut d'épouse complexe, n'étant ni à gauche, ni à droite de ce qui se passe entre Gbagbo et Affi, étant aussi une force non négligeable au sein de l'ancienne majorité présidentielle, voit une opportunité de ne plus être sous tutorat politique, et cherche visiblement à être aussi au premier plan : Simone Ehivet Gbagbo est désignée mère spirituelle, c'est-à-dire marraine du Mouvement des Générations Capables, mouvement lancé ce samedi 25 septembre 2021 au Parc des sports de Treichville. Elle a profité de cette occasion pour afficher des couleurs en indiquant qu'un parti politique symbolise plus une vision commune et non celle d'un individu. Les jours à venir, l'on saura davantage sur cette association baptisée par l'ex-première Dame. L'on ne sera pas étonné de la voir à la tête dudit mouvement en cette période de positionnement politique.

Considéré le divorce consommé entre Affi et Gbagbo, vu la posture de prise d'indépendance actuelle de Simone Ehivet, l'on est en train de voir trois fronts se livrer à une bataille pour s'imposer, séduire les militants du FPI originel et gagner en crédibilité aux yeux du peuple de Côte d'Ivoire qui ne fait que constater la déchirure de cette puissante formation politique dont la force d'action a troublé régulièrement le sommeil du premier Président ivoirien Houphouët Boigny.

Pourquoi n'a-t-on pas pu sauver l'essentiel, le FPI, de cette dislocation ? Chacun s'explique, défend sa position, mais la raison appartient à la Côte d'Ivoire. Hier, Affi, Gbagbo et Simone Ehivet formaient Un, malheureusement, aujourd'hui ce sont trois fronts différents du front populaire ivoirien, chacun son regard ailleurs: qui a failli ? Est-ce l'ex-Président Gbagbo? Son Premier ministre Affi N'guessan ? Ou l'ex-Première Dame Simone Ehivet ? Ou les militants du FPI ? En tout état de cause, la vérité du terrain livrera son verdict tôt ou tard.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

fpi originel laurent gbagbo pascal affi n'guessan simone ehivet gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires