Sign in
Download Opera News App

 

 

Offensive Russe sur l'Ukraine : les forces armées ukrainiennes sont en état d'alerte

5 bâtiments de débarquement arrivés de la Mer Caspienne menaceraient le port de Mariupol. Les forces armées ukrainiennes sont en état d'alerte.

Le 8 avril 2021, des photographes amateurs ont dévoilé sur les réseaux sociaux russes des clichés d'une flottille de débarquement amphibie au mouillage à quelques encablures de Rostov-le-Don. Particularité de ces navires en dehors de leurs missions offensives, ils sont normalement localisés en Mer Caspienne. Sur ces différentes images, on identifie clairement 3 bâtiments d’assistance et de remorquage, et 5 bâtiments de débarquement de classe Serna. Ces navires ont officiellement été déplacés pour des d’exercices avec la flotte de la mer Noire en empruntant le canal Volga-Don.

Classe Serna 

Issus du Project 11770 (code OTAN : Serna), ils sont spécialisés dans les débarquements sur les lieux fortement protégés et difficiles d'accès. Mesurant 25,65 mètres de long pour une largeur de 5,66 mètres, chacun d’eux peut acheminer un char de combat ou deux véhicules de combat d’infanterie. Ils peuvent aussi emporter 50 tonnes d’équipements ou 92 soldats. Leur vitesse maximale est de 30 nœuds pour une autonomie d’une journée. Si leur nombre exact reste un sujet à controverses, 6 unités (D-56, 131, 156, 172, 809, 810) équiperait la Flotte de la Mer Caspienne. Deux des trois ports stratégiques ukrainiens sont situés sur la côte qui longe la Mer d'Azov, entre le territoire russe et la Crimée. Kiev redoute plus spécifiquement une offensive éclair combinée par voie terrestre et maritime sur le port de Mariupol. Une offensive qui selon les planificateurs ukrainiens ne pourrait prendre que quelques heures. D'ailleurs la population des environs serait régulièrement soumise à d…

Regain de tensions 

Cette nouvelle action militaire à proximité de la frontière ukrainienne relance l’hypothèse d’une reprise des combats entre les séparatistes du Donbass soutenus par la Russie, et l’Ukraine soutenue elle par l’Union Européenne et l’OTAN. Si Moscou dénie toute nouvelle volonté militaire et affirme qu’il s’agit d’une succession d’exercices, les forces ukrainiennes sont désormais en alerte maximale. Grâce aux images satellites et aux vidéos publiées sur les réseaux sociaux, d’importants mouvements militaires sont désormais visibles. Ces mouvements de troupes comprennent des hélicoptères, des blindés et des systèmes anti-aériens de dernière génération,assistés par des vols de drones turcs Bayraktar TB2 acquis récemment par Kiev.

ABONNEZ-VOUS

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

l'ukraine mariupol

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires