Sign in
Download Opera News App

 

 

Parti africain pour la démocratie et la souveraineté : voici le nom probable du parti de Gbagbo (IH)

C'est le journal d'investigation Ivoir'Hebdo qui a dévoilé certains secrets de délibérations au sein des commissions chargées de proposer le nom du futur parti de Laurent Gbagbo. Celui-ci pourrait être, à en croire le journal, le Congrès africain pour la démocratie et la souveraineté (CADS) ou le Parti africain pour la démocratie et la souveraineté (PADS).

« Il faut que nos documents du congrès à venir marque notre démarche panafricaniste du développement. Sinon nous allons recommencer les mêmes problèmes. Il faut que cela soit clairement dans nos papiers. Qu’au sortir de ce congrès, on soit un parti clairement ivoirien, clairement panafricain et clairement démocratique », a martelé Laurent Gbagbo, en termes d’orientation, lors de la réunion du comité de réflexion du futur parti.

Ainsi cadré, le nom du futur parti politique a fait l’objet d’intenses discussions, au cours de plusieurs réunions, dévoile Ivoir'Hebdo.

Le journal d'investigation rappelle que "la première a été celle de la commission chargée du manifeste, des statuts et du règlement intérieur, de la dénomination et du sigle du futur parti, présidée par Laurent Akoun. Celle-ci s’est réunie, à plusieurs reprises, au domicile du défunt Abou Drahamane Sangaré, sis à la Riviera 3 (une résidence dans laquelle ne vit pas son épouse, Linda Delon, et qui a été, de ce fait, transformé, pour l’occasion, en quartier général politique)".  

Congrès panafricain ou Parti panafricain ?

"Plusieurs noms ont été proposés. Une vingtaine, selon nos informations. Tous prenant en compte les orientations de Laurent Gbagbo, à savoir mettre en exergue les éléments de langage tels le panafricanisme et la démocratie", a révélé le journal.

"Ainsi deux noms, selon nos informations, rencontrent les suffrages des différents membres des commissions. A savoir le Congrès africain pour la démocratie et la souveraineté (CADS) et le Parti africain pour la démocratie et la souveraineté (PADS)", a dévoilé Ivoir'Hebdo.

Avant de préciser que "Assoa Adou qui n’a pas participé aux travaux et à qui il est régulièrement rendu compte, a laissé entendre à un membre de commission que sa préférence va à la seconde proposition, la première faisant référence à Congrès, comme le Cojep de Blé Goudé".

Toutefois, le journal a tenu à donner une information capitale sur le dernier mot de l'ancien chef de l'Etat. "Pour le nom, les membres des commissions attendent la validation de Laurent Gbagbo, qui suit de près le déroulement des travaux, depuis l’Italie où il subit un contrôle médical", a fait observer Ivoir'Hebdo.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires