Sign in
Download Opera News App

 

 

Mabri Toikeusse exige la réhabilitation de Robert Guéi


Albert Mabri Toikeusse et l'UDPCI commémorent ce dimanche 19 septembre 2021, la mort du Général Robert Guéi assassiné le 19 septembre 2002 sous le régime de Laurent Gbagbo. Guéi avait pris la tête de la junte militaire qui avait renversé le président Henri Konan Bédié en décembre 1999. 19 ans après ce moment sombre de l'histoire de notre pays, l'opinion nationale et internationale retient que les propos et aveux des acteurs clés de la crise de 2002, inocentent totalement aujourd'hui le Président GUEI, relativement aux fausses accusations ayant occasionné son lâche assassinat, d'où la nécessité de sa réhabilitation par la République.

En décembre 1999, le général Guéï avait pris la tête de la junte militaire qui avait renversé le président Henri Konan Bédié. Il s'était ensuite présenté aux élections présidentielles de 2000. Après des violences, c'est finalement Laurent Gbagbo qui avait été élu président de la République. Le 19 septembre 2002, jour de la tentative de coup d'Etat contre le président Gbagbo, considéré comme le début de la rébellion armée contre celui-ci, les autorités avaient annoncé que Robert Guéï avait préparé un putsch et qu’il avait été abattu alors qu'il se rendait à la télévision nationale pour prononcer un discours. Sa femme, son aide de camp et plusieurs membres de son entourage avaient été assassinés en même temps que lui.

Bien qu'en 2016, trois prévenus sont condamnés à la perpétuité dans le procès pour complicité d'assassinat, à savoir, le général Brunot Dogbo Blé, ancien commandant de la Garde républicaine ; le commandant Anselme Séka Yapo, ancien chef de la sécurité rapprochée de l'ex-Première dame Simone Gbagbo et le maréchal des logis Séry Daléba, Albert Mabri Toikeusse demande à la République, la réhabilitation de son mentor Guéi Robert. Cependant, n'est-il pas tard de parler de réhabilitation après tout ce temps écoulé ?

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

albert mabri toikeusse général robert guéi henri konan bédié laurent gbagbo robert guéï

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires