Sign in
Download Opera News App

 

 

Faut-il "brûler" André Silver Konan pour sa grosse bourde au sujet d'Agoh Marthe?

L' histoire fait grand bruit en ce moment dans la cité. C'est que depuis sa "boulette" du 17 octobre 2021 où il s'était mépris sur l'ethnie de l'ex vice-présidente de l'assemblée nationale sous la Refondation Agoh Marthe, en la faisant passer pour Attié alors qu'elle est Ebrié lors d'une émission de décryptage de l'actualité, le célèbre journaliste d'investigation André Silver Konan ne cesse de se faire "lyncher" sur la toile; des commentaires parfois désobligeants, qui ne manquent pas d'intriguer face à un tel acharnement.

Pourtant, André Silver Konan avait par la suite présenter ses excuses en reconnaissant son tort sur les réseaux sociaux; justifiant sa bourde en prétextant avoir confondu Mme Agoh Marthe avec le maire d'Agou, Mme Agnès Monnet lors de son analyse. Une sortie, qui n'a fait que donner du grain à moudre à ses détracteurs, qui continuent de moquer et de railler son titre de "journaliste d'investigation".

Tout journaliste d'investigation qu'il est, même si André Silver Konan dit avoir confondu ces proches collaboratrices du Président Laurent Gbagbo, à savoir Agoh Marthe et Agnès Monnet, faut-il pour autant le "brûler"? N'est-il pas un simple mortel qui ne détient pas la science infuse et qui n'est pas infaillible? Ramenons les choses à leur juste proportion, André Silver Konan peut aussi se tromper, même si certains lui reprochent son "manque d'humilité". On ne va pas non plus en faire des tonnes pour cela; il est temps pour tous de "redescendre sur terre", on peut tous se tromper, de bonne foi. L' erreur est humaine.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

laurent gbagbo silver konan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires